Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

Roger DEJENEFFEarchitecte1950

Roger IDEarchitecte1951

Joseph THOMASarchitecte1950

Styles

modernisme d'après-guerre

Inventaire(s)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

2014-2016

id

Urban : 29183
voir plus

Description

Imposant ensemble de six immeubles à appartements de style moderniste, architectes Roger Dejeneffe et Joseph Thomas, d’après plusieurs permis délivrés entre 1934 et 1966. Il s’agit respectivement de la Résidence Le Belvédère (1950, Avenue Jupiter n°131), la Résidence Jupiter (1948, Avenue Jupiter n°139), la Résidence Les espaces verts (1966, Avenue Jupiter n°147), la Résidence Le Timmermans (1934, Rue Timmermans n° 84) et la Résidence Le Cervantes (1951, Avenue Louis Bertrand 51), toutes construites pour leur propre compte. La Résidence Altitude située au no65 de l’avenue Alexandre Bertrand est des architectes Gaston et Roger Ide, 1951. Tous ces immeubles sont édifiés selon un modèle standard, aussi bien en ce qui concerne les plans que les matériaux et l’expression architecturale.

Jusqu’au début du XXesiècle se dressait ici une villa entourée d’un vaste jardin, appartenant à Herman Bertrand. Le domaine s’étendait de l’angle de la rue Timmermans à plus de la moitié de la rue Cervantès. À partir de 1934, sa partie nord-ouest sera lotie pour y construire des immeubles à appartements.

Immeubles à appartements de sept à dix niveaux sous toiture plate. Façades en
quartz reconstitué, généralement sur un rez-de-chaussée en pierre bleue ou rehaussé d’éléments en pierre bleue. Jeu d’oriels convexes en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. et de balcons concaves en retrait tantôt pourvus d’une barre d’appui tubulaire, tantôt d’un garde-corps en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux..

Avenue Jupiter 131, porche circulaire doté d’un sol carrelé, abritant une porte flanquée de part et d’autre de boîtes aux lettres intégrées.
Corniche en béton épousant le relief caractéristique de la façade.
Menuiserie partiellement remplacée.

Au no139,
dispositif d’entrée axial flanqué de chaque côté d’une porte de garage et d’une fenêtre grillagée située au-dessus d’une allée menant à un garage situé au sous-sol. Étages scandés de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. monumentaux. Dernier niveau en retrait. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. en grande partie remplacée.

Au no147,
trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales à angles coupés en biais pour racheter l’angle formé avec la rue Timmermans. Dispositif d’entrée revêtu de mosaïques. Menuiserie en grande partie remplacée.

Rue Timmermans 84, construit par l’entrepreneur René Gillion. Dispositif d’entrée dans la rue Timmermans, sous un porche à ébrasement à ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. précédé de quatre marches.

Avenue Alexandre Bertrand 51, façade percée d’une entrée axiale inscrite entre deux fenêtres. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. de pierre bleue. Corniche en béton épousant le relief caractéristique de la façade.

Avenue Alexandre Bertrand 65, rez-de-chaussée semi-enterré et dispositif d’entrée axial. Dernier niveau en retrait.

Sources

Archives
ACF/Urb. 131: 15346 (1950); 139: 14678 (1946), 25321 (2013); 147: 17214, 18889 (1966); rue Timmermans 85: 3992 (1906), 12523 (1934); avenue Alexandre Bertrand 51: 15746 (1951); avenue Alexandre Bertrand 65: 15636 (1951).

AAM/Fonds Roger Dejeneffe, "Roger Dejeneffe (1903-1981)", Culot, M. (dir.), Catalogue des collections des Archieves d'Architecture Moderne, t.II, AAM, Bruxelles, 1999, pp. 106-115.

Périodiques
A.H.Z., «L’immeuble d’appartements. Les architectes Roger Dejeneffe et Joseph Thomas», Le Document, 12/6, 1936, pp.83-87.
«Les architectes Dejeneffe et Thomas»,Le Document, 5, 1945, p.115.
PIRLOT, A.-M., Le quartier de l’Altitude Cent, SPRB, Bruxelles, 2014 (Bruxelles, Ville d’Art et d’Histoire, 53), pp.45-47.