Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

Roger DEJENEFFEarchitecte1952

Joseph THOMASarchitecte1952

Styles

modernisme d'après-guerre

Inventaire(s)

  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Forest (DPC-DCE - 2014-2020)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2014-2016

id

Urban : 29177
voir plus

Description

À l’angle de la rue de l’Escrime, immeuble à appartements de style moderniste, architectes Roger Dejeneffe et Joseph Thomas, pour leur propre compte, 1952.

Élévation de huit niveaux sous toiture plate. Quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. avenue Jupiter et cinq travées rue de l’Escrime, reliées entre elles par deux travées biaisesTravée d’angle, située de biais, généralement à quarante-cinq degrés, par rapport au reste de l’élévation.. Façade en quartz reconstitué, sur rez-de-chaussée paré de travertin. Jeu d’angles convexes et concaves, comme sur la travée biaiseTravée d’angle, située de biais, généralement à quarante-cinq degrés, par rapport au reste de l’élévation. marquée d’un pilastreÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. axial flanqué de balcons à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. tubulaire. Deuxième travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. du côté de l’avenue Jupiter précédée d’un oriel de plan courbe et première travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. du côté de la rue de l’Escrime, d’un oriel de plan trapézoïdal. Dans l’avenue Jupiter, dispositif d’entrée axial flanqué de garages. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. remplacée.

Intérieur.
Deux grands appartements à deux ou trois chambres par étage.

Sources

Archives
ACF/Urb. 15967 (1952).

Périodiques
A.H.Z., «L’immeuble d’appartements. Les architectes Roger Dejeneffe et Joseph Thomas», Le Document, 12, 6, 1936, pp.83-87.
«Les architectes Dejeneffe et Thomas», Le Document, 5, 1945, p.115.
PIRLOT, A.-M., Le quartier de l’Altitude Cent, SPRB, Bruxelles, 2014 (Bruxelles, Ville d’Art et d’Histoire, 53), pp.45-47.