Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

VAN DER ELSTentrepreneur1896

Styles

Néoclassicisme
Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2014-2016

id

Urban : 28976
voir plus

Description

Maison bourgeoise d’inspiration néoclassique, de composition symétrique, vraisemblablement conçue et bâtie par l’entrepreneur Van Der Elst, 1896.

Construite sur une parcelle traversante avec, côté avenue Jupiter, un mur en briques percé d’une porte de garage.

Elle fait partie d’une enfilade homogène de maisons de même style, allant du no115 au no127.


Façade en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. blanche rehaussée d’éléments en pierre bleue. Rez-de-chaussée à faux-jointsEnduit dans lequel sont tracés des sillons pour suggérer un appareil de pierre. continus ajouré de portes-fenêtres précédées d’un balcon à la française à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux.. Aux étages, fenêtres à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. surbaisséUn élément est dit surbaissé lorsqu’il est cintré en arc de cercle inférieur au demi-cercle., balcons axiaux de taille dégressive à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux.; celui du dernier niveau ayant été ajouté en 1920. Idem pour les bas-reliefs à motifs néoclassiques et/ou Beaux-ArtsStyle Beaux-Arts (de 1905 à 1930 environ). Courant architectural puisant son inspiration dans les grands styles français du XVIIIe siècle. Riche et ornementé, il se caractérise souvent par des élévations en (simili-)pierre blanche et/ou brique orangée ainsi que par l’usage du fer forgé pour les garde-corps et la porte. animant les allègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. et l’entablement.

Sources

Archives
ACF/Urb. 1126 (1896), 7056 (1920).

Arbres remarquables à proximité