Typologie(s)

hôtel particulier
dépendances

Intervenant(s)

R. & R. THÉRYarchitecte1930

J. DE WIT VAN DER HOOParchitecte1930

Styles

Classicisme moderne

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Bruxelles Extension Sud (Apeb - 2005-2008)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2006-2007

id

Urban : 16117
voir plus

Description

Maison à trois façades, teintée de modernismeLe modernisme (à partir des années 1920) est un courant international prônant la suprématie de la fonction sur la forme. Il se caractérise par l’emploi de volumes géométriques élémentaires, de la toiture plate, des fenêtres en bandeau et des matériaux modernes comme le béton armé., conçue par les architectes R. et R. Théry et J. de Wit van der Hoop en 1930. Garage dessiné en 1931 par les mêmes architectes (ancienne dépendance avenue Victoria). L'ensemble est aujourd'hui occupé par l'École de Commerce Solvay (ULB).

Au no 21 avenue Franklin Roosevelt, bâtiment de deux niveaux sous toiture d'ardoises mansardée. Façade en briques, rehaussées de pierre blanche. Côté Roosevelt, élévation de trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. régulières, avec porte principale dans l'axe. Largement ajourée et grillée, elle est surmontée d'une baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. d'imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie. et flanquée de montants à ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.. Façade latérale de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales. Façade arrière soignée. Régulière, elle compte trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., celle dans l'axe en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général., abritant une porte au r.d.ch. et servant d'assiseRang d’éléments de même hauteur posés de niveau dans une maçonnerie. L’assise désigne également la plate-forme d’un balcon ou d'une logette, portée d’ordinaire par des consoles et sur laquelle repose le garde-corps. à une petite terrasse ceinte d'un garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. Les fenêtres du r.d.ch. sont dotées d'un mince encadrement en creux, celles de l'étage sont savamment inscrites dans un cadre en creux. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. et portes métalliques conservés.

Intérieur. Murs et portes peints en faux marbre dans l'ancienne salle à manger ; à l'étage, salle de bain ayant conservé son mobilier Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs. en marbre noir (selon MOUTURY, S., 1998, s.p.).
Au no 6 avenue Victoria, garage de plan oblong, d'un seul niveau sous mansarde, présentant le même style et les mêmes matériaux de façade. Il est aujourd'hui transformé en salles de classe.

Sources

Archives
AVB/TP 39750 (1930).

Ouvrages
MOUTURY, S., CORDEIRO, P., HEYMANS, V., Les quartiers Franklin Roosevelt et Vert Chasseur, Cellule du Patrimoine historique, Ville de Bruxelles, Bruxelles, 1998, s.p.