Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

Jacques CUISINIERarchitecte1958

Styles

Modernisme

Recherches et rédaction

2006-2007

id

Urban : 16174
voir plus

Description

Formant l'angle avec la chaussée de La Hulpe, immeuble à appartements moderniste, conçu en 1958 par l'architecte Jacques Cuisinier.

De plan en trapèze étiré, le bâtiment compte cinq niveaux, le dernier en retrait et se caractérise dans son élévation principale, côté Roosevelt, par une légère concavité, conférant du dynamisme à l'ensemble. ÉlévationDessin à l'échelle d'une des faces verticales d’un édifice. Par extension, façade d'un bâtiment ou ensemble de ses façades. parementée de dalles en pierre blanche, rehaussée au r.d.ch. de schiste ardoisier. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. en bandeauÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade., scandées par le rythme des châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre., qui changent de dessin à chaque travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Avenue Roosevelt, la façade est animée d'un ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. prolongé par de longs balcons. Le 1er de ceux-ci abrite l'entrée. Chaussée de La Hulpe, une seconde entrée est protégée par l'assiseRang d’éléments de même hauteur posés de niveau dans une maçonnerie. L’assise désigne également la plate-forme d’un balcon ou d'une logette, portée d’ordinaire par des consoles et sur laquelle repose le garde-corps. du balcon du 1er étage.
Muret ceignant la propriété, portes en aluminium doré et garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. métalliques conservés. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. largement remplacés.

Sources

Archives
AVB/TP 77588 (1958).