Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Arthur FROIDARTarchitecte1930

Styles

Art Déco

Recherches et rédaction

2006-2007

id

Urban : 16154
voir plus

Description

Maison de maître de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte Arthur Froidart, 1930.

Élévation actuellement enduite, autrefois animée par une bichromie de briques et de pierre blanche. Elle compte quatre niveaux sous pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. aplati et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. aux étages. R.d.ch. percé de deux portes égales, celle de gauche menant au garage. 1er étage devancé d'un large bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. de plan trapézoïdal flanqué de deux étroites fenêtres. Sa toiture originelle est supprimée en 1937. 3e niveau devancé par deux petites logettes également de plan trapézoïdal, servant chacune d'assiseRang d’éléments de même hauteur posés de niveau dans une maçonnerie. L’assise désigne également la plate-forme d’un balcon ou d'une logette, portée d’ordinaire par des consoles et sur laquelle repose le garde-corps. à une terrasse à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. Décor de glyphes pour les allègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. et le pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc.. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés. Grilles du jardinet disparues. Les portes, largement ajourées et grillées, sont conservées.

Sources

Archives
AVB/TP 39755 (1930), 46673 (1937).

Arbres remarquables à proximité