Typologie(s)

hôtel particulier
dépendances

Intervenant(s)

Pierre DE GROEFarchitecte1923

Styles

Beaux-Arts

Recherches et rédaction

2006-2007

id

Urban : 16113
voir plus

Description

Hôtel particulier à trois façades, de style Beaux-ArtsStyle Beaux-Arts (de 1905 à 1930 environ). Courant architectural puisant son inspiration dans les grands styles français du XVIIIe siècle. Riche et ornementé, il se caractérise souvent par des élévations en (simili-)pierre blanche et/ou brique orangée ainsi que par l’usage du fer forgé pour les garde-corps et la porte., conçu par l'architecte Pierre De Groef en 1923, sur une parcelle traversant l'îlot et aboutissant au no 9 de l'avenue des Courses sur le territoire d'Ixelles, où sont bâties les dépendances (garage et écuries; 1929).

Élévation en briques rouges, rehaussées de pierre bleue. Façade principale symétrique, scandée de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. colossaux, de deux niveaux sous mansarde et trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. axiale plus large, couronnée d'un frontonCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches. chantournéUn élément est dit chantourné lorsque sa forme alterne courbe et contre-courbe. percé d'un œil-de-bœuf. Elle est devancée d'un avant-corps de plan chantournéUn élément est dit chantourné lorsque sa forme alterne courbe et contre-courbe. lui aussi, percé de la porte et servant d'assiseRang d’éléments de même hauteur posés de niveau dans une maçonnerie. L’assise désigne également la plate-forme d’un balcon ou d'une logette, portée d’ordinaire par des consoles et sur laquelle repose le garde-corps. à une terrasse ceinte d'un garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage. caractéristique. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. chantournéUn élément est dit chantourné lorsque sa forme alterne courbe et contre-courbe. au r.d.ch., en anse de panierUn élément est dit en anse de panier lorsqu’il est cintré en demi-ovale. à l'étage. La façade latérale répète ce même schéma. Corniche denticulée. Brisis percé de deux lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. à corniche cintrée. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. conservés, porte en chêne à double battant. Grilles du jardinet d'origine.

Sources

Archives
AVB/TP 42945 (1923).
ACI/Urb. 81-9 (1929).