Typologie(s)

villa à trois façades

Intervenant(s)

Ph. VAN STYVENDAELarchitecte1932

Styles

Éclectisme d'inspiration pittoresque

Inventaire(s)

  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2014-2016

id

Urban : 28948
voir plus

Description

Villas jumelées d’inspiration cottage, conçues par l’architecte Ph. Van Styvendael, 1932.

Villas identiques disposées en miroir, de trois niveaux et deux travées, sous toiture mansardée. Travée biaiseTravée d’angle, située de biais, généralement à quarante-cinq degrés, par rapport au reste de l’élévation. devancée d’un oriel de plan trapézoïdal servant d’assise à une terrasse sur laquelle s’ouvre une lucarne-pignonLucarne dont le devant triangulaire évoque un pignon.. Rez-de-chaussée en briques et étage enduitL'enduit est un revêtement de plâtre, de mortier, de stuc, de ciment, de lait de chaux, de simili-pierre, etc. à faux colombages, sur un haut soubassement en moellonsPierres grossièrement équarries mises en œuvre dans une maçonnerie.. Dans l’axe, portes d’entrée à imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie. ronde, sous un auvent commun. De part et d’autre de cette double entrée, façade percée de deux portes-fenêtres à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. surbaisséUn élément est dit surbaissé lorsqu’il est cintré en arc de cercle inférieur au demi-cercle. qui s’ouvrent sur une grande terrasse cernée d’un garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. à désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon. enserrant des ferronneriesÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux.. À l’étage et à hauteur de la mansarde, deux fois deux baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. trapézoïdaux. Larges portes de garage au sous-sol. Les impostesUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie. rondes garnies de vitraux, la corniche et la clôture du jardin sont d’origine. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. remplacée.

Sources

Archives
ACF/Urb. 11519 (1932), 24991 (2012).