Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

André LECLERCQarchitecte1904

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Forest (DPC-DCE - 2014-2020)

Recherches et rédaction

2014-2016

id

Urban : 28963
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style éclectique, de composition symétrique, architecte André Leclercq, 1904.
Elle fait partie d’une remarquable enfilade d’immeubles allant du n°77 au n°103.

Les nos83, 83b-85, 87, 89-91 de l’avenue Besme et les nos182-184, 188-190 et 192-194 de l’avenue Jupiter appartiennent aujourd’hui à l’INRACI (lnstitut National de Radioélectricité et de Cinématographie).

Façade en briques de couleur claire animée de pierre blanche sur un soubassement paré de pierre bleue. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rectangulaires à encadrement de style Art nouveau en pierre blanche. Au premier étage, logette axiale, dont l’allège et l’entablement sont décorés de motifs floraux, sommée d’une terrasse pourvue d’un garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. Toiture mansardée éclairée dans l’axe d’une lucarne passante sous pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. à fermette apparente et précédée d’un balcon à la française; linteauÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. portant l’inscription «LORENCIA». Elle est flanquée de deux petites lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. sous toit en pavillonLe toit en pavillon est un toit à quatre versants droits couvrant un corps de bâtiment de plan sensiblement carré. La lucarne en pavillon est une lucarne dont le toit est en pavillon.. À l’origine, la première travée était la travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d’entrée. Corniche d’origine. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. remplacée.

En fin de la parcelle qui donne sur l’avenue Jupiter (no186) se dressait à l’origine un mur qui, en 1981, a été démoli pour faire place à l’INRACI (Institut de Radioélectricité et de Cinématographie).

Sources

Archives
ACF/Urb. 3495 (1904), 14713 (1946), 18603 (1964).

Arbres remarquables à proximité