Typologie(s)

cinéma
salle des fêtes

Intervenant(s)

Henri VAN MASSENHOVEarchitecte1908

Henri VAN MASSENHOVEarchitecte1927

Statut juridique

Classé depuis le 15 mai 1997

Styles

Beaux-Arts

Inventaire(s)

  • Inventaire du patrimoine monumental de la Belgique. Bruxelles Pentagone (1989-1993)
  • Inventaire des salles de cinéma (1993)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Technique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 31216
voir plus

Description

Connu sous le nom de «Palais Minerve». À l’origine, salle de fêtes et de danse, avec cinéma en sous-sol, élevée en style «Beaux-Arts» sur les plans de l’architecte H. Van Massenhove en 1908. Transformé en cinéma par le même architecte en 1927, l’immeuble fut appelé par la suite Rialto; il est actuellement réaffecté en magasin et en salle d’exposition.


Façade monumentale à laquelle l’abondant décor confère un caractère exubérant correspondant à l’affectation du bâtiment; pierre blanche pour les étages et pierre bleue pour le rez-de-chaussée Trois niveaux sous toiture mansardée d’éternit. Étages supérieurs inscrits dans un large arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. formant portique, délimité par des pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. monumentaux, cannelés et à glyphes surmontés de chapiteauxCouronnement orné ou mouluré, d’une colonne, d’un pilier ou d’un pilastre. à cartoucheDécor composé d’une table plane ou bombée, aux contours généralement sinueux, bordée d’un décor sculpté et/ou d’une mouluration, et sur laquelle prend parfois place un blason ou une inscription. Le médaillon est un cartouche rond ou ovale. et tête de femme. Bel étage souligné par un ample balcon à lourde balustradeGarde-corps composé de balustres, c’est-à-dire de petits supports en répétition, généralement profilés et de section circulaire. à désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon., ornée de vases reposant sur des consoles sculptées aux extrémités, en fer pour les autres. Fenêtres trigéminées à colonnes ioniques et piliersSupport vertical de plan carré. d’angle surmontés par un lourd entablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne.; portes-fenêtres en bois joliment ouvragées à médaillonsCartouche rond ou ovale. et vitraux colorés. Troisième niveau conçu comme une loggiaPetite pièce dans-œuvre, largement ouverte sur l’extérieur par une ou plusieurs larges baies non closes par des menuiseries. sous un grand arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en anse de panier frappé d’une clé en cartoucheDécor composé d’une table plane ou bombée, aux contours généralement sinueux, bordée d’un décor sculpté et/ou d’une mouluration, et sur laquelle prend parfois place un blason ou une inscription. Le médaillon est un cartouche rond ou ovale. et de guirlandes; garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fer ponctué de dés pourvus de vases, devançant trois portes-fenêtres rectangulaires. Entablement avec architraveMoulure inférieure de l’entablement, située sous la frise. alternant consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console. cannelées et guirlandes sous la corniche denticulée. Cantonnée de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau., grande lucarneOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. ajourée de baies cintrées trigéminées à imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie. en coquilleOrnement symétrique figurant une coquille Saint-Jacques ou un coquillage s’en rapprochant., sous un frontonCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches. courbe à cartoucheDécor composé d’une table plane ou bombée, aux contours généralement sinueux, bordée d’un décor sculpté et/ou d’une mouluration, et sur laquelle prend parfois place un blason ou une inscription. Le médaillon est un cartouche rond ou ovale., insérée dans un attiqueUn élément est dit en attique lorsqu’il est situé au-dessus de l’entablement. aveugleUn élément est dit aveugle lorsqu’il est dénué d’ouverture. Une baie aveugle est un élément construit sans ouverture, imitant une porte ou une fenêtre. pourvu de désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon. d’angle à tête de lion. Le projet prévoyait une coupoleVoûte de plan central. Elle peut être circulaire, ovale, polygonale, à côtes, en plein cintre, surbaissée, surhaussée, etc. à nervures avec oculiJour de forme circulaire, ovale ou polygonale. et couronnement.
Rez-de-chaussée transformé; jadis, montants de céramique aujourd’hui dissimulés, élégantes grilles en fer et auventPetit toit couvrant un espace devant une porte ou une vitrine., remplacés actuellement par une vitrine. À droite, médaillonCartouche rond ou ovale. en bronze représentant le portrait de l’artiste-peintre J. Bourgeois, signé Verhasselt.
Autrefois, intérieur constitué d’une double salle, à décor polychrome de style Napoléon III, sur deux étages avec balcons richement ouvragés; la partie arrière était couronnée par une coupoleVoûte de plan central. Elle peut être circulaire, ovale, polygonale, à côtes, en plein cintre, surbaissée, surhaussée, etc.. Charpente en acier et volume original actuellement conservés.


Sources

Archives
AVB/TP 5407 (1908), 34145 (1927).