Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

Adrien BLOMMEarchitecte1937

Yvan BLOMMEarchitecte1937

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Bruxelles Extension Sud (Apeb - 2005-2008)

Recherches et rédaction

2006-2007

id

Urban : 16187
voir plus

Description

Vaste immeuble à appartements de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., conçu en 1937 par les architectes Adrien et Yvan Blomme pour la société Trabeka.

Façade en pierre blanche reconstituée. ÉlévationDessin à l'échelle d'une des faces verticales d’un édifice. Par extension, façade d'un bâtiment ou ensemble de ses façades. symétrique de cinq travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. et cinq niveaux sous toiture plate. R.d.ch. percé d'une porte piétonne axiale et de deux entrées de garage en travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. latérales, à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. surbaisséUn élément est dit surbaissé lorsqu’il est cintré en arc de cercle inférieur au demi-cercle.. Aux niveaux médians, ces dernières affectent un plan arrondi. Les travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. centrales aux 3e et 4e niveaux ainsi que le dernier niveau sont traités en retrait et devancés de balcons ou terrasses continus, reliés par des colonnes torsesUn élément est dit torse lorsqu'il se contourne en hélice. ; parapetsUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps. à extrémités arrondies. Corniche largement débordante sur consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console., soulignée par un cordonCorps de moulure horizontal, à rôle purement décoratif, situé sur une partie quelconque d’une composition. torsadé.
Porte d'entrée métallique et portes de garage en bois et clôture du jardinet conservés. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés.

Intérieur. Services au r.d.ch. Duplex aux 1er et 2e étages. Un appartement par niveau aux 3e et 4e étages.

Sources

Archives
AVB/TP 47461 (1937).

Périodiques
« Le Confort et la Clarté en Appartement », Clarté, 3, 1937, pp. VII-XV
« Tribulations d'un journaliste en quête d'un appartement », L'Émulation, 3, 1936, pp. 54-55.

Arbres remarquables à proximité