Typologie(s)

usine

Intervenant(s)

Pierre MEEWISarchitecte1908

Styles

Éclectisme

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 1356
voir plus

Description

Ancienne cartonnerie, 1908, arch. Pierre Meewis. Durant la 2e Guerre mondiale, ce bâtiment servit d'abri pour la défense antiaérienne passive et aurait ensuite abrité une fabrique de pièces pour orgues et pianos. Acquis par la commune de Saint-Gilles en 1994 et restauré par le bureau d'arch. Teau, le bâtiment abrite depuis 2000 la « Maison de la Solidarité » et un club de tennis de tablePetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau..

Bâtiment de style éclectique à façade polychrome. Un remarquable rythme tripartite anime la façade. ÉlévationDessin à l'échelle d'une des faces verticales d’un édifice. Par extension, façade d'un bâtiment ou ensemble de ses façades. de trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. et trois niveaux, en briques rouges, rehaussée de briques blanches et de pierre blanche. Travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inscrites entre des paires de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. monumentaux, amortis par des acrotèresAmortissement composé d’un socle sur lequel repose un élément décoratif. géométriques. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. jumelées par trois, jointes par un linteau métalliquePoutrelle métallique de profil en I, utilisée comme linteau, souvent agrémentée de rosettes en tôle découpée. continuUn élément est dit continu s’il règne sur toute la largeur de l’élévation ou sur plusieurs travées. et surmontées à l'entablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne. par un large arc de déchargeArc noyé dans un mur plein, qui surmonte généralement un linteau ou un autre couvrement et sert à le soulager. interrompu par deux claveaux tombants. Toiture plate. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés. Porte cochère à imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie. à petits-bois, établie en 1927 en remplacement de deux fenêtres.

Sources

Archives
ACSG/Urb. 108 (1908), 473 (1927), 126 (1941).

Arbres remarquables à proximité