Anc. r. des Artisans et r. des Horticulteurs, la r. de Bosnie relie la r. Émile Féron à l'av. du Parc, en traversant successivement le carrefour composé par les r. Fernand Bernier, de Serbie et André Hennebicq, puis celui formé par les r. de Monténégro et Crickx, enfin celui de la ch. de Forest et de la r. Gustave Defnet.

Le plan d'alignement des deux tronçons médians, compris entre la r. Fernand Bernier et la ch. de Forest, est établi par l'AR du 21.12.1882. Les deux tronçons situés aux extrémités, l'un vers la r. Émile Féron, l'autre vers l'av. du Parc, sont tracés suivant l'AR du 22.01.1901 et réalisés par la commune, qui se réserve des terrains à proximité de l'av. du Parc pour la construction d'immeubles sociaux à logements multiples.

Majoritairement bâtie entre 1905 et 1914, la rue offre un large éventail de typologies : maisons bourgeoises et ouvrières, immeubles à appartements, bâtiments industriels et commerciaux.

Nos ne figurant pas en notice : 1 : à l'angle de la r. Émile Féron, maison éclectique à façade polychrome, 1904 ; 4 : voir no 2 ; 10 : maison d'inspiration néoclassique, 1905 (selon De Keyser, G., 1996). Beau soubassement à bossages rustiques ; 11 : mur de clôture, 1904 ; 13 : maison de style éclectique, 1905, surhaussée en 1933, conservant deux jolies devantures ; 16, 18, 20 : ensemble de trois maisons éclectiques à façade polychrome, 1904, les nos 16 et 18 identiques, à r.d.ch. commercial ; 21 : maison de style éclectique, arch. P. Vander Heyden, 1906 ; 28-30 : immeuble de logements sociaux, arch. Roger Dejeneffe et Joseph Thomas, pour le Foyer saint-gillois, 1951 (voir sq. Gérard Van Caulaert) ; 38 : voir no 34 ; 45 : anc. atelier de style éclectique, 1909, surhaussé en 1911 ; 46-48-50 : à l'angle de la r. Crickx, immeuble de rapport éclectique à façade polychrome, édifié en ensemble avec le no 56-58 r. Crickx, 1913, entrepreneur M. Dravers ; 52 : maison d'inspiration néoclassique, 1895, parementée de briquettes ; 54, 56 : voir no 58 ; 57 : maison de style éclectique, 1910, exhaussée d'un niveau en 1928 et conservant une belle porte en chêne ; 60 : maison, 1893, surhaussée en 1929 ; 62 : maison, 1896 (selon De Keyser, G., 1996), surhaussée en 1953 ; 64-66-68 : immeuble de style moderniste, arch. Albert Callewaert, 1929, anc. à usage d'atelier, de garage, de logement et de hangar pour l'entreprise de construction René Gillion ; 67 : voir no 69 ; 78 : maison éclectique à façade polychrome, 1909, arch. Robert Lemaire ; 79 : maison de style éclectique, avec r.d.ch. commercial sous linteau métallique continu, 1909 ; 80-82-84 : immeuble de rapport de style éclectique, 1908, entrepreneur Paul Van Waerbeeck, profondément rénové en 1997, arch. Dominique Deremiens ; 83 : mur de clôture, 1887, avec porte établie en 1938 ; 85-87 : immeuble à appartements de style moderniste, 1937, arch. Joseph Vanderstraeten ; 92-94 : immeuble à appartements postmoderne, 1983, pour la Société régionale de Logements, arch. Daniel Graux, François Terlinden, Georges Van Hamme ; 93 : maison éclectique à façade polychrome, 1912, surhaussée en 1957 ; 95 : bâtiment de style éclectique, à usage de dépôt, 1913, sous pignon à gradins ; 96-98 : immeuble de 1996, conçu pour le Foyer saint-gillois ; 97, 99 : ensemble de deux maisons éclectiques à façade polychrome, entrepreneur G. De Coster, 1906 ; 101 : passage donnant vers divers bâtiments en intérieur d'îlot, arch. Joseph Vanderstraeten, 1952 ; 103 : petite maison, 1896, transformée en 1929 et recouverte de briquettes ; 105 : petite maison éclectique à façade polychrome, act. peinte, arch. Ramaekers, 1895 ; 107, 109 : deux maisons anc. identiques, d'inspiration néo-Renaissance flamande, 1893. no 109 surhaussé en 1935 et parementé de briquettes en 1942 ; 111 : maison anc. néoclassique, 1895, dérochée ; 113 : maison, 1896, parementée de briquettes en 1955 ; 117 : bâtiment percé de trois garages, 1930, arch. Éloi Drake ; 119 : à l'angle de la ch. de Forest, maison de rapport d'inspiration néoclassique, 1889 (selon De Keyser, G., 1996).

Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Ouvrages
Ensembles urbains et architecturaux à Saint-Gilles, Service des Monuments et Sites - Commune de Saint-Gilles, s.l., 1999, pp. 32-33.
Inventaire des logements sociaux à Bruxelles, Sint-Lukaswerkgemeenschap, Bruxelles, 1985, fiche 182.
Inventaire des sgraffites. Saint-Gilles, GERPM – SC asbl, s.l., s.d., fiche 37A.
Inventaire visuel de l'architecture industrielle à Bruxelles. Saint-Gilles, AAM, Bruxelles, 1980-1982, fiche 7.
Saint-Gilles Ensembles urbanistiques et architecturaux remarquables, ERU asbl, Bruxelles, 1988, pp. 138, 178.
Vie économique à Saint-Gilles…des origines à demain, Syndicat d'initiative de Saint-Gilles, 1993, p. 127.

Archives des nos ne figurant pas en notice
ACSG/Urb. 1 : 234 (1904) ; 11 : 297 (1904) ; 13 : 337 (1905), 179 (1933) ; 16, 18, 20 : 124 (1904) ; 21 : 21 (1906) ; 28-30 : 109 (1951) ; 45 : 199 (1909), 265 (1911) ; 52 : 8 (1895) ; 57 : 395 (1910), 458 (1928) ; 60 : 3455 (1893), 121 (1929) ; 62 : 192 (1953) ; 64-66-68 : 55 (1929) ; 78 : 66 (1909) ; 79 : 289 (1909) ; 80-82-84 : 268 (1908), 111 (1997) ; 83 : 1633 (1887), 9 (1938) ; 85-87 : 197 (1937) ; 92-94 : 38 (1983) ; 93 : 104 (1912), 19 (1957) ; 95 : 97 (1913) ; 97, 99 : 262 (1906) ; 101 : 161 (1952) ; 103 : 446 (1896), 246 (1929) ; 105 : 274 (1895) ; 107, 109 : 3340 (1893), 9 (1935), 635 (1942) ; 111 : 234 (1895) ; 113 : 412 (1896), 85 (1955) ; 117 : 326 (1930).