Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport
rez-de-chaussée commercial
sculpture et monument commémoratif

Intervenant(s)

INCONNU - ONBEKEND1881-1893

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Recherches et rédaction

2013-2014

id

Urban : 22698
voir plus

Description

Aux angles de l'avenue Maréchal Foch, ensemble de douze maisons de rapport de style néoclassique, à rez-de-chaussée commercial, érigées entre 1881 et 1893. Il se compose de deux groupes d'immeubles érigés respectivement aux angles des rues Metsys et Van Oost.

Élévations toutes de trois niveaux. Aux maisons d'angle, façade de quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. vers chaque artère, reliées face à la place par une troisième de plan concave, à trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Maisons latérales chacune de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. flanquées de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. pour le premier groupe et la maison d'angle du second. Vers la place, au rez-de-chaussée, baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle., dont une porte axiale. Au premier étage, balcons continus à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. galbé en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion. sur les trois maisons du premier groupe, ainsi que sur les cinq maisons d'angle du second. Balcon du no90 avenue Foch arasé, garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. de celui du no92 en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion., ceux des nos88 et 90 rue Metsys, droits, conservés. Plusieurs fenêtres de rez-de-chaussée transformées en devanture commerciale. Cache-boulins en tête de lion. Corniches conservées, celle du premier groupe continue, encore sur consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console. aux maisons latérales. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. remplacée, à l'exception des portes des nos88, 94 rue Metsys et 90, 94 avenue Foch.

Aux nos1 place Eugène Verboeckhoven – 67 rue Van Oost, 65 rue Van Oost et 89 avenue Maréchal Foch, trois maisons.
Au no1 place Eugène Verboeckhoven – 67 rue Van Oost, diverses modifications en 1914 par l'architecte G. Veldeman: transformation de la fenêtre axiale du second étage en porte-fenêtre précédée d'un balcon à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion., établissement d'une devanture commerciale en bois vers la rue Van Oost, placement d'une huisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. à petits-bois cintrés au rez-de-chaussée (toujours en place, excepté celle de la devanture) et obturation de la deuxième fenêtre du rez-de-chaussée côté Foch. Celle-ci sera ornée, en 1929, d'un monument en bronze signé «S(ylvain). Norga», rendant hommage au Maréchal.
Au no89 avenue Foch, devanture de 1927 (architecte Jean Teughels).
Au no65 rue Van Oost, devanture de 1913 (architecte Émile Van de Weghe).

Aux nos15 place Eugène Verboeckhoven – 98 avenue Maréchal Foch, 90 à 96 avenue Maréchal Foch et 88 à 94 rue Metsys, neuf maisons.
Au no15 place Eugène Verboeckhoven – 98 avenue Maréchal Foch, huisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. à petits-bois ancienne partiellement conservée au rez-de-chaussée.
Au no88 rue Metsys, façade recouverte de briquettesLes briquettes sont des plaques de terre cuite, de faible épaisseur, imitant des briques, appliquées sur une façade pré-existante. Elles ne sont pas, en principe, utilisées pour des constructions neuves, mais plutôt pour des rénovations qui visent à donner l’aspect d’une maçonnerie de briques de parement à une façade existante.. Au no90, devanture ultérieure et consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console. du balcon modifiées. Au no92, façade recouverte de briquettesLes briquettes sont des plaques de terre cuite, de faible épaisseur, imitant des briques, appliquées sur une façade pré-existante. Elles ne sont pas, en principe, utilisées pour des constructions neuves, mais plutôt pour des rénovations qui visent à donner l’aspect d’une maçonnerie de briques de parement à une façade existante. et devanture ultérieure. Au no94, devanture ancienne.
Aux nos90 et 92 avenue Foch, encadrements de fenêtre supprimés. Au no92, devanture de 1933. Au no96, devanture et lucarneOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. ultérieures.

Sources

Archives
ACS/Urb. 1 place Eugène Verboeckhoven – 67 rue Van Oost: 90-1; 89 avenue Maréchal Foch: 268-67; 92 avenue Maréchal Foch: 182-96; 65 rue Van Oost: 268-65.


Cartes / plans
Bruxelles et ses environs, Institut cartographique militaire, 1881.
Bruxelles et ses environs
, Institut cartographique militaire, 1893.

Arbres remarquables à proximité