Typologie(s)

usine
établissement scolaire

Intervenant(s)

INCONNU - ONBEKEND1900-1905

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Recherches et rédaction

2010-2012

id

Urban : 20520
voir plus

Description

Ancien complexe industriel de style éclectique, construit vers 1902 pour la société Optima, spécialisée dans la fabrication de pansements et de médicaments.

Élévation de deux niveaux sur haut soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. et six travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., la première de moindre hauteur, percée d'une entrée cochère, les cinq autres présentant une ordonnance symétrique de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. colossaux. Travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. axiale plus large, percée de la porte principale. ÉlévationDessin à l'échelle d'une des faces verticales d’un édifice. Par extension, façade d'un bâtiment ou ensemble de ses façades. cimentée ultérieurement à décor de briquettesLes briquettes sont des plaques de terre cuite, de faible épaisseur, imitant des briques, appliquées sur une façade pré-existante. Elles ne sont pas, en principe, utilisées pour des constructions neuves, mais plutôt pour des rénovations qui visent à donner l’aspect d’une maçonnerie de briques de parement à une façade existante. rouges, rehaussée de pierre bleue. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. pour la plupart jumelées, sous linteau métalliquePoutrelle métallique de profil en I, utilisée comme linteau, souvent agrémentée de rosettes en tôle découpée. à coussinetsPierres de taille formant saillie profilée dans l’embrasure de la baie. Ils sont situés au sommet des piédroits et portent un linteau ou un arc. au rez-de-chaussée, à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. surbaisséUn élément est dit surbaissé lorsqu’il est cintré en arc de cercle inférieur au demi-cercle. à l'étage. Flanqué de deux fenêtres oblongues sous un même linteauÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie., portail central à encadrement de pierre blanche mouluré: arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle. à clé saillante, écoinçonsEspace de mur ménagé de part et d’autre d’un arc. à pastille et corniche. Corniche terminale modifiée. Muret d'attiqueUn élément est dit en attique lorsqu’il est situé au-dessus de l’entablement. sommé de vases, certains disparus. LucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. en arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. de cercle à amortissementAmortissement. Élément décoratif placé au sommet d’une élévation.Amorti. Sommé d'un amortissement., aujourd'hui disparues. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. partiellement remplacés à l'étage. Porte cochère conservée.

Intérieur. Le complexe, aujourd'hui dévolu à l'enseignement, connaît un important développement en intérieur d'îlot. Le bâtiment de bureaux à front de rue conserve son escalier d'origine. Parallèle à celui-ci, prend place un préau sous charpente métallique, autrefois entièrement vitré. Suit une cour bordée de quatre ailes de style éclectique, contemporaines du bâtiment à rue, desservies par un petit corps abritant élévateur et escalier. Au fond de la parcelle, vaste bâtiment implanté en U asymétrique, datant d'avant 1952. Accessible par la première travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. à rue, un passage carrossable dessert ces différentes entités; plafond plat scandé d'arcsStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. surbaissés, murs animés d'arcadesBaie aveugle ou non, coiffée d'un arc, souvent en répétition et allant jusqu’au sol. et d'oculiJour de forme circulaire, ovale ou polygonale. aveuglesUn élément est dit aveugle lorsqu’il est dénué d’ouverture. Une baie aveugle est un élément construit sans ouverture, imitant une porte ou une fenêtre..

Sources

Archives
ACS/Urb. 25-78-80.
ACS/TP Caisse 16, plan 13.
«Bois (grande rue au)», Annuaire du Commerce et de l'Industrie de Belgique, Province de Brabant, Bruxelles et sa banlieue, Bruxelles, Établissements généraux d'imprimerie, 1900-1905.

Arbres remarquables à proximité