Typologie(s)

villa à trois façades

Intervenant(s)

J. DELSTANCHEarchitecte1920-1930

Styles

Éclectisme d'inspiration pittoresque
Art Déco

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Paysager
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 22172
voir plus

Description

À l'angle de l'avenue des Glycines, villa à trois façades d'inspirations cottage et Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., signée sur le soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. «J. DELSTANCHE / ARCHITECTE.», vers 1925.

Bâtiment de trois niveaux, le premier formant haut soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue., le dernier logé sous une haute toiture mansardée largement débordante, à égout retroussé. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. en grèsTerre cuite de texture serrée, légèrement vitrifiée, glaçurée ou non. Le grès désigne également une famille de pierres composées de silice. multicolore. Rez-de-chaussée en briques rouges, rehaussé de simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. blanche et de pierre blanche. Deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. vers l'avenue et deux autres vers le boulevard, les secondes marquées chacune par un avant-corps de plan trapézoïdal sous terrasse devançant une lucarne-pignonLucarne dont le devant triangulaire évoque un pignon. chantournée à faux colombages. Façade vers le boulevard devancée d'une terrasse sur laquelle ouvre un tripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste., ainsi que d'un escalier menant à l'entrée, percée dans l'avant-corps. Entrée de garage vers la rue. Garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. à désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon. et grilles métalliques à treillis. Brisis percé de lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. de menuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. à corniche, celle côté boulevard sur plan trapézoïdal, et d'œils-de-bœuf octogonaux. Deux lucarnes rampantesUne lucarne est dite rampante lorsqu'elle est couverte par un appentis incliné dans le même sens que le versant du toit. dans le terrasson. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. majoritairement conservée, à petits-bois et vitraux; porte piétonne à vantauxLe mot vantail désigne le battant d’une porte ou d’une fenêtre. remplacés. Jardinet clos d'une haie.

Arbres remarquables à proximité