Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

Émile HENRYarchitecte1929

P. GUIOTentrepreneur1929

Styles

Art Déco

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 22168
voir plus

Description

Immeuble à appartements d'angle de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte Émile Henry, 1929. Signatures sur l'angle «P. GUIOT / ENTREPRENEUR» et «E HENRY / ARCHITECTE». Le même architecte est l'auteur de la maison voisine (voir no280).

Il clôture une enfilade d'immeubles débutant au no260 et bordant un petit square triangulaire formé à la jonction de la rue Guillaume Kennis et de l'avenue Gustave Latinis.

Élévation de quatre niveaux sous toiture mansardée, comptant deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. vers le square et six vers le boulevard, reliées aux étages par une tourellePetite tour engagée dans un bâtiment, généralement sur un de ses angles. d'angle. Façade en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. blanche et briques rouges. Aux étages, travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inscrites en retrait dans un encadrement et percées de fenêtres à encadrement à ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.. TourellePetite tour engagée dans un bâtiment, généralement sur un de ses angles. à multiples meneauxÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie. continus, sur cul-de-lampe et sous haut dômeToit de plan centré à versant continu ou à pans, galbé en quart de cercle ou d'ovale. polygonal. Vers le boulevard, au centre, deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. traitées en avant-corps de plan trapézoïdal, réunis sous un pignon à gradinsPignon dont les rampants sont étagés en escalier, à la manière de gradins. parementé d'ardoises. Entre elles, précédé d'un emmarchement, prend place le porche d'entrée, ouvert par une baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à angles coupés et percé d'une porte de même forme. Au-dessus s'élève un pilastreÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. de briques à socleMassif surélevant un support ou une statue. rectangulaire à ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.. Bas-reliefs floraux. LucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. polygonales. Corniches conservées. Porte conservée, à joursOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. grillés. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés. Jardinet clos d'une haie.

Sources

Archives
ACS/Urb. 164-284.

Arbres remarquables à proximité