Typologie(s)

autre œuvre d'art

Intervenant(s)

Godefroid DEVREESEsculpteur1906

H. JACOBSarchitecte1906

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 21740
voir plus

Description

Appelé aussi Vase aux Bacchantes ou Vase de la Folle Chanson, vase monumental en bronze conçu par le sculpteur Godefroid Devreese et posé sur un socleMassif surélevant un support ou une statue. en granit rose d'Italie dessiné par l'architecte Henri Jacobs. Il représente un cortège de satyres et de bacchantes accompagnant le dieu Bacchus.

Commandé en 1906 par le mécène Raoul Warocqué à Godefroid Devreese, cette œuvre était destinée à orner le parc de Mariemont. Lorsqu'en 1911, un incendie ravage l'hôtel de ville de Schaerbeek, le mécène offre trois joursOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. plus tard le vase à la Commune, en compensation des œuvres perdues dans l'incendie. Inauguré le 28.12.1911, le vase est exposé avenue Louis Bertrand, à l'emplacement du chœur de l'ancienne église Saint-Servais, démolie en 1905. Une copie en marbre est ensuite réalisée par Devreese pour le parc de Mariemont, où elle se trouve toujours. Le vase de l'avenue Louis Bertrand a été restauré en 2012.

Sources

Ouvrages
DEROM, P., Les sculptures de Bruxelles. Catalogue raisonné, Galerie Patrick Derom, Bruxelles, 2002, p. 116.
HANOSSET, Y. et MARCHI, C., L'avenue Louis Bertrand et le Parc Josaphat, Bruxelles, Ville d'Art et d'Histoire, Bruxelles, Solibel Édition, 1995, p. 18.
JURION-DE WAHA, Fr., WACHTELAER, A., Le petit monde de l'architecte Henri Jacobs, Annales de la Société royale d'Archéologie de Bruxelles, t. 71, 2013, p. 44.
PUISSANT, J., Louis Bertrand et l'essor de Schaerbeek, Ateliers Ledoux Éditions, Bruxelles, 2000, p. 37.
VERREYDT, L., VERBIEST, L., Schaerbeek d'hier et d'aujourd'hui, 2011, p. 60.

Sites internet
Godefroid Devreese, Vase «Bacchanale», MUSÉE ROYAL DE MARIEMONT.