Typologie(s)

maison unifamiliale ou de rapport (indéterminé)

Intervenant(s)

Vital ROSSEELSarchitecte1914

Styles

Éclectisme
Néo-baroque

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 21902
voir plus

Description

Ensemble de deux maisons identiques en miroir à l'origine, de style éclectique d'inspiration baroque, architecte Vital Rosseels, 1914.

Élévations en briques orangées rehaussées de pierre blanche et de simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. blanche, à l'origine de deux niveaux à deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales, sous pignon en clochePignon dont la forme évoque le profil d'une cloche. percé d'un tripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste.. Au no97, ajout d'un troisième niveau en 1929 (entrepreneur J. B. Postiaux), coiffé du pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. originel sur lequel est placée une tablePetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau. de carreaux de céramique portant l'inscription «VILLA MARTHA» et figurant des hortensias.
Baies pour la plupart à coussinetsPierres de taille formant saillie profilée dans l’embrasure de la baie. Ils sont situés au sommet des piédroits et portent un linteau ou un arc., à linteauÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. et traverseÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. denticulés, plusieurs à appuiAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. à becPetite bouche par laquelle s’évacuent les eaux pluviales. Le terme désigne également un motif décoratif qui évoque un bec. et/ou archivolteMouluration disposée sur le front de l’arc. Le corps de moulures qui compose l’archivolte est de faible ampleur, moins complexe que celui de la corniche. brisée à volutesOrnement enroulé en spirale que l’on trouve notamment sur les chapiteaux ioniques, les consoles, les ailerons, etc.. TripletsGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. aux deux premiers niveaux, celui du rez-de-chaussée compris dans une logette de plan trapézoïdal sous toit à pans et terrasse axiale à désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon. et grille en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. Porte à jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. grillé sous auventPetit toit couvrant un espace devant une porte ou une vitrine. et petites fenêtres jumelées. TympansEspace, décoré ou non, circonscrit par un fronton ou un arc de décharge., tablesPetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau. et pignonsPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. sculptés de mascaronsDécor sculpté figurant un visage humain ou un masque. et/ou de motifs végétaux. Porte et châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. conservés, la plupart à imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie. à petits-bois, ceux du premier étage du no97 à vitraux. Aménagement d'un garage dans chaque soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue., respectivement en 1923 et 1931. Grilles des zones de recul conservées.

Sources

Archives
ACS/Urb. 97: 140-97; 99: 140-99.