Typologie(s)

hôtel particulier
restaurant

Intervenant(s)

Émile JANLETarchitecte1888

Styles

Éclectisme
Néo-Renaissance

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Saint-Gilles (DMS-DML - 1997-2004)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 1788
voir plus

Description

Hôtel de maître de style éclectique, 1888, arch. Émile Janlet, act. transformé en restaurant.

composition symétrique percée de baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rect., de cinq travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., en pierre blanche et pierre bleue pour le soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue., les bandeauxÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. scandant le r.d.ch. et séparant les niveaux, les encadrements. R.d.ch. scandé de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. séparant les baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement., à encadrement en creux et agrandies vers le bas en 1948 ; à dr., porte en chêne panneautée à large jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension.. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. des étages à encadrement mouluré ; au 2e niveau ,entablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne. à corniche sur modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche.. Les baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. des trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. axiales sont marquées par un couronnement différencié : un frontonCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches. courbe au 2e niveau et une corniche au dern. Balcon continuUn élément est dit continu s’il règne sur toute la largeur de l’élévation ou sur plusieurs travées. devançant les baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. axiales du 1er étage démoli en 1948. Au dern. niveau, allègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. en U frappées de besantsOrnement sculpté sphéroïde ou en forme de disque.. EntablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne. à trous de boulin encadrés de pierre bleue ; corniche denticulée à modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche.. Au 2e niveau, figures d'animaux chimériques en cuivre ornant les trumeauxPan de mur compris entre deux travées ou entre deux baies d'un même niveau., établies récemment pour signaler le restaurant. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. et porte d'origine.

Intérieur ayant conservé en grande partie son décor d'origine. Vestibule garni d'un parementRevêtement de la face extérieure d’un mur. de marbre noir et blanc. Sol en tesselles de mosaïque à motifs géométriques. Hall garni de lambrisLe lambris est un revêtement de menuiserie, de marbre ou de stuc couvrant la partie inférieure ou l'entièreté des murs d’une pièce. enserrant des toiles marouflées signées Van Linde et figurant des scènes champêtres slaves. Escalier muni d'une rampe en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage. et éclairé par un vitrail représentant une allégorie du Commerce et de l'Industrie. Petit salon ayant conservé ses murs tendus de cuir. Salon garni de lambrisLe lambris est un revêtement de menuiserie, de marbre ou de stuc couvrant la partie inférieure ou l'entièreté des murs d’une pièce. de style néo-rocaille. Cheminées ouvragées en marbre, parquets à points de Hongrie.

Sources

Archives
ACSG/Urb. 3038 (1888), 46 (1948).