Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Alexandre DESRUELLESarchitecte1906

J. B. MICHIELSentrepreneur1906

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)

Recherches et rédaction

2014-2016

id

Urban : 36743
voir plus

Description

Ensemble de quatre maisons bourgeoises différenciées de style éclectique, de composition asymétrique, conçu pour l’entrepreneur J. B. Michiels, signées et millésimées «Alex. Desruelles arch. 1906».

Elles font partie d’une enfilade d’immeubles particulièrement homogène, allant du n°138 au n°148-150.

Façades devancées au premier étage d’une
logette de plan trapézoïdal ou rectangulaire (n°142) couverte d’une terrasse à désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon. de pierre enserrant des ferronneries, sauf au n°142 où elle est ceinturée d’un garde-corps métallique. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rectangulaires ou à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle.. Fenêtre en dessus de porte garnie d’un vitrail coloré, sauf au n°146.

Au n°140, façade en briques blanches rehaussée d’éléments en pierre bleue et en pierre blanche. En travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale., tripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. au deuxième étage. Châssis remplacés.

Avenue Brugmann 140 (photo 2016).

Au n°142, façade en pierre blanche rehaussée d’éléments en pierre bleue. Lucarne ajoutée en 1950. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés.

Avenue Brugmann 142 (photo 2016).

Au n°144, façade en briques blanches et éléments en pierre bleue. En travée principale, tripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. au deuxième étage. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. conservée. Construite sur une parcelle traversante avec un garage sis rue Berkendael n°80-82.

Avenue Brugmann 144 (photo 2016).

Au n°146, façade parée de pierre blanche, sur soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. en pierre bleue. Porte et corniche d’origine. Construite sur une parcelle traversante avec, rue Berkendael, un ancien garage avec logement pour chauffeur (architecte H. Van Hall, 1938), transformé en 2011-2014 en un petit immeuble à appartements, en extension à la maison principale.

Avenue Brugmann 146 (photo 2016).





Sources

Archives
ACF/Urb. 3888; 140: 25651 (2013); 142; 15614 (1950), 22008 (1996), 23030 (2002), 24769 (2010), 25184 (2012); 144: 17103 (1957), 22382 (1998); 146: 13787 (1938), 24988 (2011-2012), 25475 (2013-2014).


Arbres remarquables à proximité