Typologie(s)

caserne

Intervenant(s)

Styles

Néogothique

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Etterbeek (DMS-DML - 1994-1997)

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 14286
voir plus

Description

Bâtiment en style néo-Tudor construit pour le ministère de la Guerre sur les plans des services du génie militaire en 1877-1883 et en 1903.

S'inscrit dans la grande campagne de Léopold II qui fit bâtir quatre casernes le long de l'anc. bd Militaire (voir bd Général Jacques), situé en partie sur le territoire de la commune d'Etterbeek, en partie sur la commune d'Ixelles.

Le bâtiment date de la même période que les deux casernes de cavalerie attenantes, notamment la caserne Lieutenant Général Baron de Witte de Haelen et la caserne Major Geruzet (voir bd Général Jacques, nos 292, 294). Il se trouve presque en face de l'anc. terrain de manœuvre militaire qui venait d'être aménagé, et en face de l'Arsenal du Charroi (voir bd Louis Schmidt, no 1-29), dont une partie a été construite dans la même période et dans le même style.

La caserne eut son nom après la Première Guerre mondiale d'après deux frères et officiers d'artillerie, capitaine H. et lieutenant G. Rolin, tués pendant la Première Guerre mondiale.

À l'origine complexe militaire étendu sur plan trapézoïdal comprenant une trentaine de bâtiments dont la plupart construit symétriquement autour d'une grande cour d'honneur ; limité par le bd Louis Schmidt au S., la r. Commandant Ponthier au N., la r. Baron Dhanis à l'E. et la ch. de Wavre à l'O.

Caserne d'artillerie jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale, utilisée par le bataillon des services des transmissions jusqu'en 1976 ; depuis lors propriété de la Société nationale du Logement, devenue plus tard la Société régionale du Logement à Bruxelles. Démolie en 1993.

Act. il existe un projet pour la construction d'habitations sociales et de maisons moyennes et de luxe, bureaux et espaces commerciaux.

Sources

Archives
Archives Centre de documentation historique, Atlas des Casernes, CK 4A-B, CK 5, CK 6 : caserne d'artillerie.

Arbres remarquables à proximité