Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 30728
voir plus

Description

Vaste ensemble bâti à l’angle du Plattesteen, nos 52-54, en style éclectique à caractère néoclassique, dont le permis de bâtir date de 1883.

Façades enduites de quatre niveaux plus l’entresol et de douze travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., sous bâtières d’ardoise ou de tuiles. Étages divisés en registresAlignement horizontal de baies sur un pignon. de fenêtres rectangulaires par les balcons continus à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse, une porte-fenêtre, une gaine d'ascenseur... en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. Alternance de travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. doubles et de travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. triples en saillie, formant bow-windowsDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux.. Entablement à trous de boulin sous corniche saillante en bois posant sur modillons. Dès l’origine, rez-de-chaussée commercial alternant vitrines couplées et entrées privées, aujourd’hui modernisées. Façade latérale de cinq travées aux baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. espacées, séparées par des trumeauxPan de mur compris entre deux travées ou entre deux baies d'un même niveau. panneautés dans la partie gauche. Façade arrière sans décor, rue de la Chaufferette, nos 2-6.

Sources

Archives
AVB/TP 456-457 (1883).