Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

C. fils ALMAIN (-DE HASE)architecte1873

Jean DE LIGNEarchitecte1931

Styles

Néoclassicisme
Modernisme

Inventaire(s)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 33222
voir plus

Description

À l’angle de la rue du Finistère, immeuble d’inspiration néoclassique, construit en 1873 sur les plans de l’architecte C. Almain-de Hase; quatre niveaux dont un en entresol et c six et cinq travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade..

À l’origine, toiture mansardée éclairée de lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. à frontonCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches. triangulaire, oculus central et crétage; actuel étage-attique, seule partie exécutée d’un projet de reconstruction intégrale en style fonctionnaliste conçu par l’architecte J. De Ligne en 1931. Façade enduite et peinte, avec ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. axial animé de refendsLe refend est un canal dans un parement, accusant ou simulant le tracé de joints d'un appareil à bossages. et de balcons, continuUn élément est dit continu s’il règne sur toute la largeur de l’élévation ou sur plusieurs travées. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion. au bel étage, jumelés au troisième niveau. Rez-de-chaussée commercial avec, à l’origine, devantures jumelées et entresol à refendsLe refend est un canal dans un parement, accusant ou simulant le tracé de joints d'un appareil à bossages., fenêtres surbaissées et atlanteStatue masculine jouant le rôle d’une colonne ou d’une console et portant une corniche, un entablement, un chapiteau ou un balcon. dans l’axe. Aux étages, fenêtres successivement rectangulaires à encadrement à filets et surbaissées à encadrement plat. Couronnement classique.

Sources

Archives
AVB/TP 18072 (1873), 47060-47061 (1931).