Typologie(s)

maison d’habitation

Intervenant(s)

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Anderlecht-Cureghem (Archistory - 2017-2019)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique

Recherches et rédaction

2019

id

Urban : 39813
voir plus

Description

Maison de style néoclassique, conçue en 1906 pour un certain H. Louckx, spécialisé en glaces et vitrages, avec magasin et écurie arrière, s’étendant derrière le no 33.

À noter que l’immeuble voisin fut conçu en 1928 pour J. Louckx, également vitrier (voir no 29-31).

Élévation de trois niveaux et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales. Façade enduite, à refends en travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. gauche, faux-jointsEnduit dans lequel sont tracés des sillons pour suggérer un appareil de pierre. en travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. droite. Au rez-de-chaussée, fenêtre de cave et porte-fenêtre à gauche, porte piétonne à traverseÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. et porte cochère jumelées à droite, toutes à encadrement ou piédroitsLes piédroits sont les éléments verticaux latéraux de l’encadrement d’une baie, portant son couvrement. délardés d’inspiration Art nouveau. PiédroitsLes piédroits sont les éléments verticaux latéraux de l’encadrement d’une baie, portant son couvrement. des portes en pilastreÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau., sous linteau métalliquePoutrelle métallique de profil en I, utilisée comme linteau, souvent agrémentée de rosettes en tôle découpée. commun. Fenêtres des étages à même linteauÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie., les portes-fenêtres, à gauche, à deux meneaux et devancées d’un balcon à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. galbé en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion.. Garde-corps droit au rez-de-chaussée. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. conservée.

Sources

Archives
ACA/Urb. 11183 (22.01.1907).

Périodiques
Almanach du Commerce et de l’Industrie, «Georges Moreau (rue)», 1911.