Typologie(s)

maison d’habitation
entrepôt

Intervenant(s)

Styles

Éclectisme

Recherches et rédaction

2016-2017

id

Urban : 37593
voir plus

Description

Maison de style éclectique, de composition asymétrique, 1911.

Elle fait partie d’une enfilade d’immeubles particulièrement cohérente, allant du no98 au no106.

Façade de quatre niveaux, en briques blanches vernissées, rehaussée de pierre bleue. Porte cochère. En travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale., large fenêtre à meneauÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie., surmontée d’un bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. à pans latéraux cintrés, sur consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console. de même plan. Il porte une terrasse à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion.. Fenêtres à deux meneauxÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie. aux niveaux supérieurs. Travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. flanquée de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. accueillant les triples consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console. de la corniche. Décor de rainures. Corniche et porte d’origine, cette dernière à jours grillés intégrant le monogramme «JK», initiales du commanditaire.

À l’arrière, vaste magasin à deux niveaux conçu en 1915 par l’architecte Guillaume du Croix et aujourd’hui partiellement démoli.

Sources

Archives
AVB/TP Laeken 4553 (1911), Laeken 4627 (1915).