Typologie(s)

rez-de-chaussée commercial
maison bourgeoise
manufacture

Intervenant(s)

INCONNU - ONBEKEND1845-1855

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

2009-2011

id

Urban : 19727
voir plus

Description

À l'origine, deux maisons de style néoclassique du milieu du XIXe siècle, réunies par un rez-de-chaussée commercial commun.

Historique
Elles sont occupées, du début du XXe siècle à 1992, par la manufacture de Joseph Vervloet dont le nom est toujours mentionné sur le panneau de verre gravé surmontant les vitrines du rez-de-chaussée: «Fabrique de bronzes et cuivreries pour bâtiments» / «Maison Joseph Vervloet» / «serrureries artistiques françaises Quincailleries».
J. Vervloet s'était lancé dans cette production après avoir racheté la quincaillerieEnsemble des éléments métalliques fixés à une menuiserie : gonds, serrures, etc. fondée en 1905 par Félix Peeters. La fabrique existe toujours mais a investi la rue de la Borne à Molenbeek-Saint-Jean.

Description
À gauche, élévation comptant trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. et quatre niveaux; le dernier étage, percé de deux oculiJour de forme circulaire, ovale ou polygonale., a été ajouté en 1911 par l'architecte L. J. Govaerts afin d'accueillir une enseigne (salle d'exposition). Ce même architecte dresse les plans d'agrandissement de l'atelier existant, à l'arrière, et aménage de nouveaux magasins.
À droite, élévation de trois niveaux et quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade..

Sources

Archives
ACI/Urb. 317-169-171; 317-173.