Typologie(s)

rez-de-chaussée commercial
maison ou immeuble de rapport

Intervenant(s)

Henri VAN MASSENHOVEarchitecte1905

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 21664
voir plus

Description

Ensemble de deux maisons identiques en miroir, de style éclectique, de composition asymétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition asymétrique lorsqu’elle compte deux travées inégales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux. La travée principale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré. Les caves, d’ordinaire à demi enterrées, se marquent en façade par un soubassement élevé., à rez-de-chaussée commercial à l'origine, par et pour l'architecte Henri Van Massenhove, 1905. Elles obtiennent la médaille de bronze au Concours de façades de 1906-1907 organisé par la Commune de Schaerbeek. Le même architecte conçoit le no55-57 rue Henri Bergé - 2 rue Jenatzy, également primé lors de ce concours.

L'ensemble fait partie d'une enfilade cohérente d'immeubles de même style allant du no27 au no79.

Élévations à travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. à niveaux décalés; vitrine sous entresol. Façades en briques rouges et pierre blanche, rehaussées de pierre bleue. Balcon et balconnets en travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale.. Bossages aux deux premiers niveaux. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. remplacée, excepté la porte à petit-bois du no63. Garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. et barres d'appuiPetit garde-corps de faible hauteur et non saillant, compris dans l’embrasure d’une fenêtre. en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage. conservés.

Sources

Archives
ACS/Urb. 133-55.
ACS/Bulletin communal de Schaerbeek, 1907, pp. 531-532.

Ouvrages
COMMUNE DE SCHAERBEEK, Concours de façades, manuscrit conservé au fonds local de la Maison des Arts de Schaerbeek.

Périodiques
L'Émulation, 1907, pl. 24.

Arbres remarquables à proximité