Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Camille SIMOENSentrepreneur1905

INCONNU - ONBEKEND1905

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 21665
voir plus

Description

Ensemble de cinq maisons bourgeoises de style éclectique, construites pour l'entrepreneur Camille Simoens, peut-être par l'architecte Henri Jacobs, 1905.

L'ensemble clôture une enfilade cohérente d'immeubles de même style débutant au no27.

Élévations symétriques de deux ou trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., en briques orangées, jaunes ou rouges, rehaussées de pierre blanche et pierre bleue. Balcons à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion.. Portes conservées.

Aux nos71 et 73, façades identiques en miroir. MenuiseriesÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. conservées.

Aux nos75 et 79, façades identiques. Balcon continuUn élément est dit continu s’il règne sur toute la largeur de l’élévation ou sur plusieurs travées. au premier étage. Fenêtres du second étage à arc de déchargeArc noyé dans un mur plein, qui surmonte généralement un linteau ou un autre couvrement et sert à le soulager., interrompant un cordonCorps de moulure horizontal, à rôle purement décoratif, situé sur une partie quelconque d’une composition. sur bandeauÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade.. Corniches conservées, à consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console. à toupie. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés.

Au no77, baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. jumelées aux étages; porte-fenêtre et fenêtre au premier, portes-fenêtres au second, sous arc de déchargeArc noyé dans un mur plein, qui surmonte généralement un linteau ou un autre couvrement et sert à le soulager. commun ménageant un tympanEspace, décoré ou non, circonscrit par un fronton ou un arc de décharge. à décor de damier. LucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. ultérieures. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. et corniche remplacés.

Sources

Archives
ACS/Urb. 133-71-79.

Arbres remarquables à proximité