Typologie(s)

hôtel particulier

Intervenant(s)

INCONNU - ONBEKEND1845-1855

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 22015
voir plus

Description

Hôtel particulier de style néoclassique, vers 1850.

Il est accompagné d'un vaste bâtiment arrière à usage de bureaux, également accessible par le no27-29 rue de l'Olivier, vraisemblablement conçu dans l'entre-deux-guerres et surhaussé en 1947 pour une société d'assurances (architecte René Thiry).

Élévation de trois niveaux et quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., la dernière remplaçant, avant 1876, une simple entrée cochère vers le jardin. Rhabillée, sans doute en 1947, la façade est parementée de pierre blanche et rehaussée de pierre bleue. Rez-de-chaussée à refendsLe refend est un canal dans un parement, accusant ou simulant le tracé de joints d'un appareil à bossages.. En travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d'entrée, porte cochère surmontée d'un balconnet sur consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console. devançant une porte-fenêtre flanquée de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau., portant eux-mêmes un balconnet plus étroit. BalustradeGarde-corps composé de balustres, c’est-à-dire de petits supports en répétition, généralement profilés et de section circulaire. d'attiqueUn élément est dit en attique lorsqu’il est situé au-dessus de l’entablement.. Garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre., barres d'appuiPetit garde-corps de faible hauteur et non saillant, compris dans l’embrasure d’une fenêtre. et porte cochère vitrée en fers plats à dessin moderniste; garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. du premier étage pourvu du blason de la société d'assurances. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés.

Sources

Archives
ACS/Urb. 129-138.

Cartes / plans
Atlas des chemins vicinaux de Schaerbeek, début des années 1840.
POPP, P. C., Atlas du Royaume de Belgique, plan parcellaire de la commune de Schaerbeek, vers 1858.
Plan de la commune de Schaerbeek 1870, Institut géographique national.

Arbres remarquables à proximité