Typologie(s)

immeuble à appartements
ascenseur historique

Intervenant(s)

GILSON FRÈRESarchitecte1933-1934

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 21995
voir plus

Description

Immeuble à appartements d'inspiration Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., signé sur le soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. «GILSON FRÈRES / ARCHITECTES / 1933-1934». Composé de 3 blocs disposés selon un plan en U.

Façade enduite à faux-jointsEnduit dans lequel sont tracés des sillons pour suggérer un appareil de pierre., accompagnée de briques orangées aux étages. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. et muret bordant la cour en pierre blanche et pierre bleue. ÉlévationDessin à l'échelle d'une des faces verticales d’un édifice. Par extension, façade d'un bâtiment ou ensemble de ses façades. de sept niveaux sous pseudo-mansarde et toit plat. Façades à front d'avenue de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., les latérales de six travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., façade en retrait de quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Plusieurs travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. traitées en avant-corps ou en oriel. Angles marqués par un amortissementAmortissement. Élément décoratif placé au sommet d’une élévation.Amorti. Sommé d'un amortissement.. Façades latérales et en retrait marquées dans l'axe par une porte à encadrement à pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. sous corniche et ébrasement à ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.; vantauxLe mot vantail désigne le battant d’une porte ou d’une fenêtre. vitrés en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. Bas-reliefs à dessin géométrique. LucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. en bois ou passantes en maçonnerie, certaines établies aux angles. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. très largement remplacés. Rampe d'accès aux garages arrière passant sous l'immeuble.

Les trois blocs conservent leur ascenseur Otis d'origine en trémie ouverte. 

Sources

Archives
ACS/Urb. 208-252-254-256.