Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

INCONNU - ONBEKEND1925-1935

M. CLAESarchitecte1927

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Recherches et rédaction

2010-2012

id

Urban : 20535
voir plus

Description

Immeuble à appartements d'angle de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte M. Claes, 1927.

Élévation de cinq niveaux sous toit plat, en briques, rehaussée de zones enduites. Façades symétriques de trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. vers l'avenue et de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. vers la rue, raccordées à angle obtus.
Vers l'avenue, travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. flanquées de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. colossaux. Trois fenêtres à l'origine au rez-de-chaussée, la dernière transformée en vitrine à porte axiale en 1933 puis en porche d'entrée dans-œuvre en 1968. Aux étages, balcons à parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps. en travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. axiale. En travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. latérales, logette de plan trapézoïdal sur cul-de-lampe en briques à nombreux ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. et sous toit à pans, surmontée d'un oriel de même plan sous toit en cloche.
Vers la rue, travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. percées chacune d'une porte surmontée sur toute la hauteur d'une étroite fenêtre éclairant la cage d'escalierEspace à l'intérieur duquel se développe un escalier.. Décor de bas-reliefs à motifs végétaux.
Toit bordé d'un parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps. scandé de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. cannelés reliés par des grilles en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. Une annexe y est en cours d'aménagement.
Portes vers la rue et châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. à petits-fers des fenêtres éclairant la cage d'escalierEspace à l'intérieur duquel se développe un escalier., formant des motifs Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., conservés.

Côté rue, cage d'escalierEspace à l'intérieur duquel se développe un escalier. de plan triangulaire, à rampe de bois à balustresPetits supports en répétition, généralement profilés et de section circulaire, constituant une balustrade..

Sources

Archives
ACS/Urb. 208-225.

Arbres remarquables à proximité