Typologie(s)

maison d’habitation
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

René DELBECQarchitecte1936

Styles

Modernisme

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Saint-Gilles (DMS-DML - 1997-2004)

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 8431
voir plus

Description

Maison de style moderniste, résultant de la transformation radicale, par l'arch. René Delbecq en 1936, de deux maisons néoclassiques de l'arch. Émile de Ligne, 1897.

En 1954, le r.d.ch. commercial est prolongé sur la maison voisine, au no 15a, par l'arch. Armand Cornut, avec les mêmes matériaux. Longue élévation symétrique de trois niveaux. R.d.ch. paré de carreaux de céramique de ton crème, percé de grandes vitrines séparées par des colonnes engagées et surligné d'un auventPetit toit couvrant un espace devant une porte ou une vitrine.. Étages enduits, marqués dans l'axe par un long bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. surmonté d'une terrasse à parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps.. Trois baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. séparées par des colonnes engagées ouvrent sur la terrasse et ajourent le bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux.. Corniche à large débord et angles courbes.

 

Sources

Archives
ACSG/Urb. 141 (1936); 13 : 910 (1897) ; 15 : 908 (1897) ; 13-15-15a : 36 (1954).
Cercle d'histoire et de documentation de Saint-Gilles

Périodiques
VAN EVERBROECK, L., « Maison de commerce à Saint-Gilles, architecte René Delbecq, Uccle », Bâtir, 57, 1937, p. 1333.

Arbres remarquables à proximité