Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Édouard PELSENEERarchitecte1893

Styles

Éclectisme

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

2014-2016

id

Urban : 36721
voir plus

Description

Ensemble de deux maisons bourgeoises différenciées de style éclectique, conçues à la demande du sénateur Max Lion, beau-père de l’architecte Edouard Pelseneer qui en dessine vraisemblablement les plans, 1893.

Il achève une enfilade d’immeubles éclectiques particulièrement homogène, débutant avec le n°85.

Façades en pierres blanches et éléments de pierre bleue.

Au n°101, élévation de composition symétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition symétrique lorsqu’elle compte trois travées égales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux de hauteur dégressive. La travée axiale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré. de quatre niveaux, le dernier ajouté ultérieurement. Au premier étage, balcon axial à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse, une porte-fenêtre, une gaine d'ascenseur... en ferronnerie. À hauteur du rez-de-chaussée, fenêtres de caves et soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. modifiés.

Au n°103, élévation de composition asymétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition asymétrique lorsqu’elle compte deux travées inégales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux. La travée principale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré. Les caves, d’ordinaire à demi enterrées, se marquent en façade par un soubassement élevé., rehaussée ultérieurement d’une mansarde. En travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale., logette couverte d’une terrasse à désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon. et balustres de pierre. Pointes de diamantBossage comptant plusieurs facettes, comme la pointe d’un diamant.. Garage aménagé au sous-sol en 1956.

Sources

Archives
ACF/Urb. 815 (1893), 16918 (1956), 16927 (1956), 17724 (1960), 19670 (1971), 25214 (2012-2014).