Typologie(s)

maison d’habitation

Intervenant(s)

Louis TENAERTSarchitecte1925

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Laeken (Archistory - 2016-2019)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2016-2017

id

Urban : 36025
voir plus

Description

Maison à trois façades et dépendance de style éclectique d’inspirations cottage et Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., érigée vers 1925, vraisemblablement suivant les plans de l’architecte Louis Tenaerts, qui ajoute une travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. à gauche dans le même style en 1929. Le commanditaire est L. Everaerts, spécialisé dans les carrières et matériaux de construction.

Bâtiment de deux niveaux, le second traité en mansarde. Façades en briques rouges, rehaussées de grèsTerre cuite de texture serrée, légèrement vitrifiée, glaçurée ou non. Le grès désigne également une famille de pierres composées de silice. et de pierre bleue. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. à bossages rustiques.
Façade à rue de trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., prolongée par un mur de clôture. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à encadrement harpé en grèsTerre cuite de texture serrée, légèrement vitrifiée, glaçurée ou non. Le grès désigne également une famille de pierres composées de silice.. Au rez-de-chaussée, porte centrale, flanquée à gauche par deux petites fenêtres jumelles grillées. De part et d’autre, large fenêtre à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en mitreUn élément est dit en mitre lorsque son tracé se compose de deux droites se rejoignant en pointe. et encadrement à ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.. À l’étage, trois lucarnes-pignons passantes, la première formant logette à pans-de-bois, les suivantes en maçonnerie, de forme polygonale.
Huisserie conservée, à vitraux: porte à trois joursOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. et jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. d’imposte saillant formant auventPetit toit couvrant un espace devant une porte ou une vitrine. de plan polygonal; châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. des grandes fenêtres du rez-de-chaussée à ouvrants sur plan trapézoïdal, châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. des étages à survitrage.
Mur de clôture de mêmes matériaux, intégrant une entrée à piliersSupport vertical de plan carré. de pierre bleue; deux ouvrants à grille à motifs de vagues figurant un poisson et trois étoiles.
Latéralement, façade-pignon marquée par une gaine de cheminée; au rez-de-chaussée est accolée une annexe d’un niveau sous toit plat.
Façade arrière marquée par une travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. sous pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. devancée par un avant-corps de plan trapézoïdal sous terrasse.

Dépendance en briques d’un niveau et demi sous toit en bâtièreToit à deux versants.. Façade principale percée de deux fenêtres à gauche et d’un avant-corps à porte de garage à droite. Petite lucarne rampanteUne lucarne est dite rampante lorsqu'elle est couverte par un appentis incliné dans le même sens que le versant du toit. passante dans l’axe.

Sources

Archives
AVB/TP 40018 (1929).

Périodiques
Almanach du Commerce et de l’Industrie, «Laneau (rue)», 1926.

Sites internet
Bruxelles, ville d'architectes - Louis Tenaerts