Typologie(s)

usine

Intervenant(s)

INCONNU - ONBEKEND1910-1916

Styles

Éclectisme

Recherches et rédaction

2016-2017

id

Urban : 37703
voir plus

Description

Ensemble industriel de style éclectique, conçu en 1910 et agrandi en 1916.

Historique

À l’origine, le complexe consistait en deux corps à rue de deux niveaux et trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., celui de gauche à usage de bureau, celui de droite la conciergerie, séparés par un passage cocher. Celui-ci menait, au-delà d’une cour partiellement vitrée, à un long atelier arrière de deux niveaux sous double toiture à croupesUne croupe est un versant de toit qui réunit les deux pans principaux d’un toit à leur extrémité. Contrairement à la croupette, la croupe descend aussi bas que les pans principaux., flanqué d’une cour à droite. En 1916, devenue la Continental Cigarette Company, la société se développe: la partie à rue est agrandie dans le même style – création d’une travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. axiale, ajout d’un étage sur l’ensemble et de deux travées à droite –; l’atelier est surhaussé d’un étage et prolongé vers l’arrière et latéralement; la cour entre les deux bâtiments est surmontée de deux étages sous toit plat. En ou peu avant 1987, le reste de la cour latérale est couvert d’une toiture plate à lanterneaux.

Rue Laneau 103-105, société Yphandi, élévation originelle, AVB/TP Laeken 6230 (1910).

Description

Bâtiment à rue à façade en briques rouges, rehaussée de briques blanches et de pierre bleue. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. pour la plupart sous linteauÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. de pierre au rez-de-chaussée, linteau métallique au premier étage et à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. surbaisséUn élément est dit surbaissé lorsqu’il est cintré en arc de cercle inférieur au demi-cercle. au dernier. Fenêtres du rez-de-chaussée grillées. Sept premières travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. formant un ensemble symétrique, l’axiale à porte cochère et fenêtres jumelles aux étages. Troisième travée de l’ancien corps gauche et première travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. de l’ancien corps droit à l’origine respectivement percées au rez-de-chaussée d’une porte et d’une fenêtre, une disposition inversée en 1916. Fenêtre de la première travée transformée en porte en 1937. TablesPetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau. enduites au-dessus de l’entrée et soulignant le second étage (inscriptions peintes illisibles). Deux dernières travées inégales, la principale à balcons à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. galbé en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion.. Corniche et huisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. remplacées.
À l’origine, au rez-de-chaussée, bureau et conciergerie dans la partie de 1910, locaux de la direction à droite. Magasins au premier étage. Chambre et salle de réunion au dernier. Réfectoires au-dessus de la cour couverte.

Atelier arrière en briques, à vastes fenêtres à linteau métalliquePoutrelle métallique de profil en I, utilisée comme linteau, souvent agrémentée de rosettes en tôle découpée..

Sources

Archives
AVB/TP Laeken
6230 (1910), Laeken PV Reg. 166 (18.04.1916), 48925 (1937), 90761 (1987).

Arbres remarquables à proximité