Intervenant(s)

Mathieu DESMARÉsculpteur1925-1926

François MALFAITarchitecte1925-1926

Ernest SALUsculpteur1925-1926

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

2016-2017

id

Urban : 36057
voir plus

Description

Monument conçu en 1925-1926 par le sculpteur Mathieu Desmaré et l’architecte François Malfait et réalisé par le statuaire Ernest Salu II et le fondeur Verbeyst. Inauguré le 17.07.1927 sur le côté nord-ouest du parvis, entre le cimetière et l’église Notre-Dame, le monument de pierre bleue prend place sur une petite butte accessible par un escalier. Il se compose d’un soubassement à emmarchement surmonté d’un haut socleMassif surélevant un support ou une statue. rectangulaire à fruit duquel se détachent des personnages se lamentant, en haut-relief, dans un massif de fleurs. À l’avant et à l’arrière, évocations de portes de tombeau, l’arrière flanquée de deux soldats français et occupée par une plaque de bronze figurant une Marianne guerrière affligée. Au sommet, quatre autres soldats en ronde-bosse portent un cercueil fleuri au monogramme «RF». Devant le monument a pris place, dans un second temps, un réservoir de bronze à même monogramme et épées pointant vers la flamme du souvenir.

Le projet prévoyait un mur de plan cintré à l’arrière du monument, prolongé à gauche par un nouveau mur pour le cimetière; ces clôtures ne furent pas réalisées.

Sources

Archives
AVB/NPP E9 (1925).

Ouvrages
DEROM, P. (dir.), Les sculptures de Bruxelles, Galerie Patrick Derom, Bruxelles, Éditions Pandora, Anvers, 2000, p. 193-194.
DEROM, P., Les sculptures de Bruxelles. Catalogue raisonné, Galerie Patrick Derom, Bruxelles, 2002, p. 102.
CELIS, M., VANDENBREEDEN, J., VAN SANTVOORT, L., Autour du Parvis Notre-Dame à Laeken (coll. Des pierres pour le dire), Crédit Communal - Fondation Roi Baudouin, Bruxelles, 1994, p. 62.