Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Pierre DE GIETERarchitecte1923

Styles

Éclectisme tardif

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Forest (DPC-DCE - 2014-2020)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique

Recherches et rédaction

2016-2019

id

Urban : 38756
voir plus

Description

Ensemble de deux habitations de style éclectique tardif, architecte Pierre de Gieter, 1923.

Façades en briques rehaussées d’éléments en pierre bleue et en pierre blanche. Baies principalement rectangulaires. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. conservée au n°171-173. Celle du n°169 remplacée dans le respect du modèle original.

Au n°169, élévation de deux niveaux et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Rez-de-chaussée à porte cochère flanquée d’une baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. étroite. Atelier de deux niveaux sous toit plat attenant au bâtiment, 1938.
Au n°171-173, élévation de trois niveaux et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Porte en ferronnerie conservée.

Sources

Archives
ACF/Urb. 169-171: 7976 (1923), 13664 (1938), 25730 (2015); 173: 7976 (1923), 26170 (2016).

Arbres remarquables à proximité