Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport

Intervenant(s)

E. DEBRUYNEarchitecte1911

Styles

Éclectisme
Néo-Renaissance

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Forest (DPC-DCE - 2014-2020)

Recherches et rédaction

2016-2019

id

Urban : 38762
voir plus

Description

Maison de rapport de style éclectique tardif rehaussé d’éléments de style néo-Renaissance, de composition asymétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition asymétrique lorsqu’elle compte deux travées inégales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux. La travée principale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré. Les caves, d’ordinaire à demi enterrées, se marquent en façade par un soubassement élevé., signée et datée dans le soubassement «E. DEBRUYNE Archte 1911».

Façade en briques rouge clair rehaussée d'éléments en pierre blanche et en pierre bleue. Travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale. à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. rez-de-chaussée, logette rectangulaire sur consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console. étirées au premier étage, surmontée d’une terrasse à garde-corps en pierre bleue et grilles. Porte à archivolteMouluration disposée sur le front de l’arc. Le corps de moulures qui compose l’archivolte est de faible ampleur, moins complexe que celui de la corniche. se terminant en enroulement surplombée d’une baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. d’imposte entre colonnettes. Porte et corniche conservées.

Sources

Archives
ACF/Urb. 5731 (1911), 17719 (1960), 24467 (2009).

Arbres remarquables à proximité