Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

Josse FRANSSENarchitecte1950

Henri & fils RUTTIENSentrepreneur1950

Styles

Modernisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Inventaire du patrimoine contemporain (Urbat - 1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Woluwe-Saint-Lambert (Apeb - 2010-2012)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Technique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2010-2012

id

Urban : 21073
voir plus

Description

À l'angle de l'avenue Albert-Élisabeth, immeuble à appartements moderniste, conçu en 1950 par l'architecte Josse Franssen pour l'entrepreneur Henri Ruttiens. Signature et millésime sur la bordure du jardinet. L'immeuble remplace une villa à trois façades construite avant 1914.

Élévation de six niveaux sous toit plat et quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. vers chaque artère. Rez-de-chaussée parementé de pierre bleue taillée à la pointe. Aux étages, trame de béton enduitL'enduit est un revêtement de plâtre, de mortier, de stuc, de ciment, de lait de chaux, de simili-pierre, etc. avec allègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. en dalles de quartzite, sous corniche en pierre blanche. Rez-de-chaussée superposant garages et entresol. Vers le boulevard, porche d'entrée central hors-œuvre: emmarchement en éventail couvert d'un auventPetit toit couvrant un espace devant une porte ou une vitrine. de même plan sur pilierSupport vertical de plan carré. unique; rampes métalliques, celle de gauche accrochée à un treillis pour plantes grimpantes en partie supprimé. À gauche, porte de service surmontée d'une fenêtre grillée et grand bas-relief signé Oscar De Clerck, figurant un cheval ailé. Aux étages, travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général., à l'exception de celles côté mitoyens. À la dernière travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. vers l'avenue et à la deuxième côté boulevard, loggiasPetite pièce dans-œuvre, largement ouverte sur l’extérieur par une ou plusieurs larges baies non closes par des menuiseries. à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. métallique intégrant des bacs à fleurs en béton, les secondes, divisées en deux, éclairant les cuisines. Murs des loggiasPetite pièce dans-œuvre, largement ouverte sur l’extérieur par une ou plusieurs larges baies non closes par des menuiseries. peints en bleu à l'origine. Portes piétonnes métalliques vitrées et portes de garage en bois conservées; châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. en bois largement remplacés. Allée menant à l'entrée piétonne pavée de dalles en opus incertum, celle menant aux portes de garage à dalles de béton lavé.

Les plans présentent, au rez-de-chaussée, des bureaux vers l'avenue, la conciergerie vers le boulevard et trois chambres de «sujets» à l'arrière. Un seul appartement est prévu au troisième étage, deux aux autres.

Sources

Archives
ACWSL/Urb. 616 (1914), 7396 (1950).
AAM/fonds Josse Franssen.

Périodiques
T., R., «Immeuble d'appartements. Architecte: Josse Franssen», Architecture, 5, 1952, pp. 144-146.
«La Résidence “Brand Whitlock” à Bruxelles», La Maison, 4, 1953, pp. 121-124.

Arbres remarquables à proximité