Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Paysager
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 22399
voir plus

Description

Ensemble de cinq immeubles de rapport à rez-de-chaussée commercial, d'inspiration néoclassique, les quatre premiers conçus pour deux commanditaires d'une même famille, 1911.

Le no35-36 débute une enfilade homogène d'immeubles, s'étendant jusqu'au no39.

Élévations enduites à faux-jointsEnduit dans lequel sont tracés des sillons pour suggérer un appareil de pierre., de quatre niveaux sous toit mansardé. Rez-de-chaussée à bossages. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rectangulaires, certaines à encadrement mouluré, souvent à crossettesRessauts décoratifs situés aux angles d’un élément tel qu’un encadrement.. Balcons et balconnets à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. LucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. à frontonCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches..

Au no35-36 square Riga, façade de quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. jumelées par deux, suivies d'une tourellePetite tour engagée dans un bâtiment, généralement sur un de ses angles. d'angle montant de fond. Rez-de-chaussée modifié en 1964, lors de l'aménagement d'une terrasse couverte. Troisième et quatrième travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. marquées par un oriel de deux niveaux montant de fond et servant d'assiseRang d’éléments de même hauteur posés de niveau dans une maçonnerie. L’assise désigne également la plate-forme d’un balcon ou d'une logette, portée d’ordinaire par des consoles et sur laquelle repose le garde-corps. à une terrasse à balustradeGarde-corps composé de balustres, c’est-à-dire de petits supports en répétition, généralement profilés et de section circulaire.. TourellePetite tour engagée dans un bâtiment, généralement sur un de ses angles. de cinq niveaux, percée de tripletsGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste., sous dômeToit de plan centré à versant continu ou à pans, galbé en quart de cercle ou d'ovale. modifié, à l'origine sous lanternonPetite construction de plan centré, située au faîte du toit.. À la première travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., porte privée conservée. Porte du commerce et châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés.

Aux nos150 à 156 avenue Huart Hamoir, étages percés de tripletsGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. et flanqués de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. colossaux à bossages. Rez-de-chaussée composés d'une vitrine à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. surbaisséUn élément est dit surbaissé lorsqu’il est cintré en arc de cercle inférieur au demi-cercle. flanquée de la porte du commerce et de la porte privée; celui du no152 aujourd'hui modifié. Fenêtres des étages surmontées d'une tablePetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau. ornée d'une guirlandeLa guirlande est un décor figurant un cordon de fleurs, feuilles ou fruits.. Portes-fenêtres du dernier niveau à clefClaveau central d’un arc ou d’une plate-bande. Il s’agit d’un élément architectonique. Le terme s'utilise également pour des éléments purement décoratifs qui évoquent une clef à rôle structurel. ornementée. Corniche simplifiée au no154, celle du brisis du no156 recouverte de PVC. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. majoritairement remplacée.

Sources

Archives
ACS/Urb. 35-36 square Riga et 150 avenue Huart Hamoir: 101-35-36; 152, 154 avenue Huart Hamoir: 141-152-154; 156 avenue Huart Hamoir: 141-156.