Typologie(s)

maison unifamiliale ou de rapport (indéterminé)
garage (réparation)

Intervenant(s)

Victor MOREAUarchitecte1925-1932

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2013-2014

id

Urban : 23134
voir plus

Description

Maison de composition asymétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition asymétrique lorsqu’elle compte deux travées inégales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux. La travée principale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré. Les caves, d’ordinaire à demi enterrées, se marquent en façade par un soubassement élevé. et garage pour automobiles de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., conçus respectivement en 1932 et 1925 par l'architecte Victor Moreau pour un même propriétaire. Le garage s'étend à l'arrière de l'habitation.

Façades en briques, rehaussées d'éléments enduits et de pierre bleue.

Au no24, aux étages, travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. traitées chacune en oriel de plan trapézoïdal, sous corniche commune de même plan. LucarneOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. continue. Porte conservée.

Au no26, garage sous toit en bâtièreToit à deux versants., à façade-pignon symétrique à deux registresAlignement horizontal de baies sur un pignon.. Entrée carrossable à angles supérieurs coupés. Fenêtres latérales jumelées et celle de l'étage aujourd'hui murées. Façade rythmée par quatre pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau., les centraux colossaux et portant un grand arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. à extradosFace supérieure d’un arc (celle noyée dans la maçonnerie). On désigne les formes de l’extrados avec les mêmes termes que celles des arcs (ex: arc en plein cintre à extrados brisé). L’extrados en escalier est étagé à la manière d’un escalier. chantournéUn élément est dit chantourné lorsque sa forme alterne courbe et contre-courbe., les autres à amortissementAmortissement. Élément décoratif placé au sommet d’une élévation.Amorti. Sommé d'un amortissement. assorti. Enseignes peintes disparues. Porte remplacée.

Sources

Archives
ACS/Urb. 24: 266-22-24; 26: 266-26.

Arbres remarquables à proximité