Typologie(s)

maison bourgeoise
entrepôt

Intervenant(s)

Henri VAN NEROMarchitecte1901

Styles

Éclectisme
Néo-Renaissance flamande

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Recherches et rédaction

2013-2014

id

Urban : 23130
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style éclectique d'inspiration Renaissance flamande, conçue par l'architecte Henri Van Nerom pour Pierre Baeten, spécialisé dans le commerce du bois, 1901. Signature sur le soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. «HENRI VAN NEROM / ARCHITECTE / EVERE»

Élévation de trois niveaux et trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., l'axiale d'entrée, plus étroite, les latérales en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général., sous pignon à gradinsPignon dont les rampants sont étagés en escalier, à la manière de gradins.. Façade en briques rouges, rehaussée de briques blanches et de pierre bleue. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. sous arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. ou arc(s) de décharge surbaissé(s), les latérales aux étages flanquées de courts pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. portant ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.. Porte cochère à la première travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Fenêtre à deux meneauxÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie. à la troisième. Balcons à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. galbé en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion.: deux latéraux au premier étage, un axial au second. PignonsPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. percés d'une fenêtre, frappés d'ancresPièce métallique apparente ou noyée dans l’enduit de façade, fixée à l’extrémité d’un tirant en fer pour solidariser les murs et les planchers. Il existe des ancres purement décoratives, non reliées à des tirants. et coiffés d'un épi de faîtage. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. conservée.

À l'arrière, magasins reconstruits et agrandis en 1914 par l'architecte Antoine Cumps.

Sources

Archives
ACS/Urb. 266-33-35.

Arbres remarquables à proximité