Typologie(s)

hôtel particulier

Intervenant(s)

Fernand DE PAUWarchitecte1926

Styles

Art Déco

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 22206
voir plus

Description

À l'angle du boulevard Lambermont, hôtel particulier de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte Fernand De Pauw, 1926.

Construction de deux niveaux sous toiture mansardée, en briques rouges et pierre blanche. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. et une partie du rez-de-chaussée en moellonsPierres grossièrement équarries mises en œuvre dans une maçonnerie. de grèsTerre cuite de texture serrée, légèrement vitrifiée, glaçurée ou non. Le grès désigne également une famille de pierres composées de silice. et marbre. Deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. vers le boulevard, la première percée au rez-de-chaussée de deux fenêtres jumelles devancées d'une terrasse de pierre accessible par un escalier, à parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps. à désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon. intégrant des grilles. Longue façade de cinq travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. vers l'avenue. Les deux premières chacune en retrait par rapport aux suivantes. Première travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. percée d'une entrée de garage dans le soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. et d'une fenêtre à meneauÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie. à l'étage. Seconde travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. percée de l'entrée précédée d'un emmarchement et dotée d'un encadrement à angles coupés. Elle est flanquée et surmontée de fenêtres à meneauÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie., la première grillée. Troisième et dernière travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. occupées par un avant-corps de plan trapézoïdal. Décors d'enroulements sculptés. Corniche plate largement débordante. Brisis percé de lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres., celles situées au droit des avant-corps en maçonnerie et devancées de jouesLe terme joues désigne les petits côtés d’un balcon, entièrement en pierre ou en maçonnerie. à amortissementAmortissement. Élément décoratif placé au sommet d’une élévation.Amorti. Sommé d'un amortissement.. Œil-de-bœuf à la première travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Une lucarneOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. dans le terrasson. Corniche et châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. conservés. Porte métallique vitrée. Jardinet clos d'un muret bas accompagné d'une haie; aux deux premières travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., muret avec grille et portail d'entrée métalliques.

Sources

Archives
ACS/Urb. 35-1.

Arbres remarquables à proximité