Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

F. DIERICKarchitecte1936

Styles

Art Déco

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 22219
voir plus

Description

Immeuble à appartements de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte Félix Dierick, 1935. Signature et millésime sur le muret d'entrée «ARCH. DESLS. / F. DIERICK 1936».

Il clôture une enfilade particulièrement cohérente d'immeubles de même époque, débutant au no25.

Élévation de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales et trois niveaux sous toit plat. Façade en briques de ton jaune ocré, rehaussée de pierre d'Euville. Travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale. marquée par un bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. de trois niveaux percé de baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à meneauxÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie.. En travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d'entrée, appuisAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. de fenêtre à imposant becPetite bouche par laquelle s’évacuent les eaux pluviales. Le terme désigne également un motif décoratif qui évoque un bec.. Corniche de béton à dessin géométrique. PiédroitsLes piédroits sont les éléments verticaux latéraux de l’encadrement d’une baie, portant son couvrement. et meneauxÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie. en colonnette. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. percé d'une entrée de garage. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés. Porte de garage et porte piétonne conservées, la seconde à jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. à grille géométrique. Zone de recul structurée par des murets de briques et pierre bleue à extrémités cintrées. Elle était close de grilles à l'origine. Façade latérale gauche aveugleUn élément est dit aveugle lorsqu’il est dénué d’ouverture. Une baie aveugle est un élément construit sans ouverture, imitant une porte ou une fenêtre..

Sources

Archives
ACS/Urb. 35-31.

Périodiques
Bâtir, 51, 1937, p. 1061.