Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

Julien ROGGENarchitecte1937

Styles

Modernisme

Inventaire(s)

  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Saint-Josse-ten-Noode (DMS-DML - 1994-1997)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 10582
voir plus

Description

Ensemble de deux immeubles à appartements de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs. légèrement dissemblables, comptant cinq niveaux. Construits en 1937, signés sur le socleMassif surélevant un support ou une statue. par l'arch. J. ROGGEN.

Façade à parementRevêtement de la face extérieure d’un mur. de briquettesLes briquettes sont des plaques de terre cuite, de faible épaisseur, imitant des briques, appliquées sur une façade pré-existante. Elles ne sont pas, en principe, utilisées pour des constructions neuves, mais plutôt pour des rénovations qui visent à donner l’aspect d’une maçonnerie de briques de parement à une façade existante. sur soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. de pierre bleue, scandées par les bandes et les appuisAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. continus en pierre bleue ou simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. blanche. Sur la hauteur des quatre étages, oriel à coins arrondis ; horizontalité rendue par l'alternance des registresAlignement horizontal de baies sur un pignon. opaques et vitrés ; décor de mosaïques dorées sur les trumeauxPan de mur compris entre deux travées ou entre deux baies d'un même niveau., panneaux à décor floral stylisé à la base de l'oriel. R.d.ch. percé d'une porte piétonne, à montant en quart de rond au no 14, et d'une large fenêtre à guillotineUne fenêtre à guillotine est une fenêtre dont l’ouvrant coulisse dans une rainure verticale, évoquant ainsi une guillotine.. Corniche en bois épousant la courbe de l'oriel.

Sources

Archives
ACSJ/Urb./TP 13033 (1937).

Arbres remarquables à proximité