Typologie(s)

hôtel particulier
immeuble de bureaux

Intervenant(s)

Gustave HUBRECHTarchitecte1922

INCONNU - ONBEKEND1844

FABRYarchitecte1985

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Saint-Josse-ten-Noode (DMS-DML - 1994-1997)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 10534
voir plus

Description

Ancienne maison de maître d'inspiration néoclassique construite en 1844 sur une parcelle de plan trapézoïdal.
Elévation de trois niveaux et trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., présentant une façade arrière r. de la Charité.

Façade enduite et peinte sur socleMassif surélevant un support ou une statue. de pierre bleue et sous bâtièreToit à deux versants. d'ardoises, marquée au r.d.ch. par des refendsLe refend est un canal dans un parement, accusant ou simulant le tracé de joints d'un appareil à bossages. et percée de baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rect. sur appuisAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. de pierre bleue, à encadrements moulurés au dern. niveau. A l'origine, portes-fenêtres précédées d'un balcon continuUn élément est dit continu s’il règne sur toute la largeur de l’élévation ou sur plusieurs travées. au bel étage, remplacées par un bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. à structure de béton et couverture d'ardoises en 1922 lors des transformations apportées au bâtiment par l'arch. G. HUBRECHT, qui procède également à l'exhaussement de l'entablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne. et à l'ajout de panneaux lisses sous la corniche de bois à modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche..

Transformation du bâtiment en immeuble de bureaux par les arch. VAN DEN PLAS et FABRY en 1985.

Sources

Archives

ACSJ/Urb./TP 9343 (1922), 17036 (1985).

Arbres remarquables à proximité