Élargissement de la ch. de Louvain entre les r. de l'Enclume et de la Pacification, face à l'égl. Saint-Josse, cette place fut créée dans les années 1870 au débouché de la r. des Deux-Églises. Son alignement fit l'objet de discussions nombreuses et difficiles et les expropriations nécessaires prirent plusieurs années.

Entre 1873 et 1878, on y bâtit un ensemble de maisons d'inspiration néoclassique - dont il ne subsiste aujourd'hui que les nos 6 à 9 - ainsi qu'un marché couvert conçu par Jules VAN YSENDIJCK à qui l'on doit aussi les plans de la façade de l'église.

Implanté dans l'îlot compris entre la pl. Saint-Josse, la r. de la Pacification, la r. de l'Artichaut et la r. des Deux-Églises, le marché, composé de deux galeries couvertes de verrières se coupant à angle droit, possédait une entrée dans chacune de ces rues. L'entrée principale donnait sur la place où s'élevait un imposant corps de bâtiment de style éclectique d'inspiration Renaissance. Une salle des fêtes située à l'étage fut transformée plus tard en salle de cinéma. Démoli, le marché fut remplacé par un immeuble de rapport de sept étages inauguré en 1958 (Nos 11-17, arch. J. WEILL et A. MORTEHAN) qui aurait dû abriter le Théâtre National.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACSJ/Urb./TP 2039 (1877), 15398 (1954).