Typologie(s)

maison unifamiliale ou de rapport (indéterminé)

Intervenant(s)

J. VANDERSTRAETarchitecte1927

Styles

Art Déco

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 4476
voir plus

Description

Maison de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., arch. J. Vanderstraet, 1927, bâtie sur parcelle traversante avec le no 61 av. du Parc.

Façade de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. et cinq niveaux, le dern. probablement ajouté ultérieurement, en briques brunes et éléments enduits en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. blanche. R.d.ch. percé de deux portes de garage à arc en chaînetteUn arc est dit en chaînette lorsque son tracé s'apparente à une chaînette renversée. La chaînette étant la courbe que dessine naturellement une chaîne suspendue par ses extrémités et abandonnée à la pesanteur., barrées d'une traverseÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. : imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie. à vitraux géométriques colorés. 2e niveau entresolé, éclairé de baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. sur plan polygonal, sur appuiAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. en culot, surmontées d'une corniche formant traverseÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. et d'une baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. d'imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie. dans le plan de la façade. Au 3e niveau, large bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. de plan cintré, servant d'assiseRang d’éléments de même hauteur posés de niveau dans une maçonnerie. L’assise désigne également la plate-forme d’un balcon ou d'une logette, portée d’ordinaire par des consoles et sur laquelle repose le garde-corps. à une terrasse ceinte d'un garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. soignée, partiellement conservée.

Sources

Archives
ACSG/Urb. Voir av. du Parc : 22 (1927).

Arbres remarquables à proximité