Place oblongue située entre les r. de Suisse et de Lausanne et les r. Berckmans et de la Source, et dénommée, en l'honneur de François-Henri Loix, échevin de la commune de 1836 à 1846.

Le plan d'alignement, ratifié par l'AR du 17.08.1844, est celui de Victor Besme. Établie sur l'anc. propriété de la famille Berckmans, la place est bâtie rapidement, entre 1873 et 1893 par une poignée de propriétaires. Elle conserve de belles enfilades de maisons de maître de style néoclassique de composition symétrique. Parmi celles-ci, les maisons du no 3 au no 15 ont toutes été édifiées en 1874 par les mêmes demandeurs. Des maisons plus modestes, relevant aussi du style néoclassique, viennent compléter l'ensemble : les nos 17 et 19 (1874), construits sur un schéma répétitif, présentent chacun une élévation de composition asymétrique, quelque peu défigurée par l'enduit act. à faux-joints et le remplacement en PVC des châssis. Les nos 2 (1874), 4 (1876), 6 (1875) et 8 (1875) présentent, quant à eux, une élévation de trois travées et quatre niveaux, le 2e traité en entresol. Le no 4 conserve des éléments de décor d'origine (bossages, châssis,…). Malgré la conservation de leur entablement d'origine, toutes ces maisons sont abîmées par la modification des r.d.ch. commerciaux. Des bâtiments plus récents viennent rompre de leur grand gabarit l'harmonie néoclassique de la pl. : les nos 1-1a (1969) et 5-9 (1974), édifiés sur les plans de l'arch. Simon Borenzstein.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACSG/Urb. : 106 (1969) ; : 2056 (1874) ; : 3984 (1876) ; 5-9 : - (1974) ;: 2929 (1875) ; : 2928 (1875) ; 17-19: 2310 (1874).
Collection cartes postales Dexia Banque 

Ouvrages
BERNIER, F., Monographie de Saint-Gilles-lez-Bruxelles, P. Weissenbruch, Bruxelles, 1904, p. 59.
Saint-Gilles. Ensembles urbanistiques et architecturaux remarquables, ERU asbl, Bruxelles, 1988, pp. 67, 163.